Dans une interview accordée au site 20 Minutes, dévoilée ce vendredi 21 août, Apolline de Malherbe a répondu aux reproches concernant le titre de sa nouvelle émission, qu’elle aurait trouvé seule.

La voix de Jean-Jacques Bourdin ne sera plus au rendez-vous des lèves-tôt. Dès ce lundi 24 août, Apolline de Malherbe occupera la case matinale de RMC, en simultané avec celle de RMC Découverte, du lundi au vendredi à six heures du matin, prenant les commandes de sa nouvelle émission Apolline matin. Un contraste avec le programme de son prédécesseur, Bourdin Direct, et qui pourrait être accusé de sexisme. Ainsi, dans une interview accordée à nos confrères de 20 Minutes, l’animatrice est montée au créneau, défendant le titre de son émission. “Le nom, c’est moi qui l’ai trouvé. Personne ne me l’a imposé”, a-t-elle rectifié d’emblée. “On a pensé aux noms ‘Malherbe Direct’, ‘Malherbe Matin’, et même ‘Direct Apo’. On tournait autour de l’idée et on s’est arrêtés sur ‘Apolline Matin.'”

Le produit d’une longue réflexion, donc, qui s’avère être, par la même occasion, une évidence pour Apolline de Malherbe. “J’ai un prénom particulièrement emblématique parce qu’il est assez rare”, estime-t-elle ainsi, “et je trouvais ça d’autant plus sympa car les auditeurs m’appellent par mon prénom.” En jugeant posséder un nom de famille “moins direct” que son patronyme, la journaliste de 40 ans et heureuse en amour comme au travail insiste : “il ne faut pas y voir de malice. Et si la direction de RMC était macho, elle ne m’aurait pas donné la matinale.”

“Une mère de famille de son époque”

Comme elle l’avait promis, Apolline de Malherbe compte bien laisser son empreinte sur la matinale de RMC, occupé pendant 19 ans par Jean-Jacques Bourdin. “J’arrive dans cette émission comme je suis : une mère de famille de son époque”, assurait donc la nouvelle présentatrice dans les colonnes de Télé 7 Jours. “Nous avons tous besoin de bienveillance et de franchise. La seule façon de recueillir la confiance du public, c’est d’être rigoureuse. Mon ambition, c’est que les gens soient heureux de se réveiller avec moi et qu’ils apprennent quelque chose.” Volonté qui a d’ailleurs reçu la bénédiction de son prédécesseur, loin d’être rancunier.

Crédits photos : COADIC GUIREC / BESTIMAGE

Source: Lire L’Article Complet