Le mois de juillet 2020 est rythmé par les différents épisodes du procès de Johnny Depp contre le journal “The Sun”. Appelée à la barre des témoins pour défendre la publication, Amber Heard a expliqué qu’elle avait déjà levé la main sur son ex.

C’est le procès du siècle. Fatigué que le journal The Sun parle de lui comme d’un “mari violent“, Johnny Depp a traîné la publication britannique devant la cour royale de Londres. Il est donc temps que l’acteur et son ex Amber Heard règlent leurs comptes, la jeune femme faisant partie des témoins de la défense. Et puisqu’il s’agit de découvrir qui battait qui au sein de cette relation tumultueuse, elle a accepté de reconnaître qu’elle avait déjà levé la main sur l’interprète de Jack Sparrow… dans des circonstances un peu particulières, puisqu’elle évoque l’autodéfense et la survie.

Le mardi 21 juillet 2020, Amber Heard a expliqué s’être battue contre Johnny Depp lors d’un incident en 2015. Selon ses propos, le comédien était en train de s’en prendre physiquement à sa soeur, Whitney Henriquez. “J’ai frappé Johnny ce jour-là pour la défendre, a-t-elle assuré devant Eleanor Lawes, l’avocate de son ancien partenaire. Il allait la pousser dans les escaliers et, au moment où c’est arrivé, je me suis rappelé avoir entendu qu’il avait poussé une ancienne petite amie – Kate Moss, je crois – dans les escaliers.

La Brindille, comme on l’a longtemps appelée, a bien été en couple avec Johnny Depp pendant trois ans. Elle a tourné la page en 1997. À l’époque, Amber Heard n’était bien sûr pas dans les parages puisqu’elle avait 9 ans. Mais elle affirme tenir cette rumeur “de deux personnes“. Quant à l’attaque de sa soeur Whitney Henriquez, elle confirme que cela l’aurait fait sortir de ses gonds après “des années de violences” de la part de son ex-époux. “Je n’ai jamais porté de coup et je n’oublierai jamais cet incident, regrette-t-elle. C’était la première fois après toutes ces années.

Le procès qui oppose Johnny Depp et The Sun, plus largement Amber Heard, ressemble parfois à une dispute de bac à sable. Entre les histoires de caca de l’un et les tentatives de meurtre de chiens au micro-ondes de l’autre, difficile de prendre les choses au sérieux. Cette affaire n’est pourtant pas très amusante. La comédienne a assuré avoir été séquestrée pendant trois jours dans un logement australien en mars 2015, pendant que Johnny Depp filmait l’un des volets de la saga Pirates des Caraïbes. Elle raconte qu’il l’avait forcée à ingérer un mélange de whisky et d’ecstasy, l’avait propulsée contre un frigo la tête la première et avait menacé de lui briser le cou en l’étranglant. De son côté, lui continue de décrire son ex comme une “calculatrice narcissique et sociopathe, soucieuse de détruire sa vie“…

Source: Lire L’Article Complet