Un nouvel épisode de The Walking Dead : World Beyond est dispo sur Amazon Prime Video et il est temps d’en découvrir notre verdict.

Peu après vous avoir apporté la preuve que The Walking Dead : World Beyond a déjà établi plusieurs liens avec Fear The Walking Dead, on s’intéresse maintenant à l’épisode 3 qui vient d’être mis à disposition sur Prime Video. La petite nouvelle d’AMC se poursuit avec “The Tyger and the Lamb” qui s’est révélé un peu au-dessus de l’épisode 2, notamment grâce à sa dernière scène. Mais avant d’en arriver là, on retrouve rapidement Iris, Silas et Elton toujours au cœur du “brasier de la gloire” dont ils vont pouvoir s’échapper grâce à Hope. En quête de rédemption, cette dernière prend le risque d’aller attirer les walkers grâce à une sirène pour permettre à son groupe de fuir.

Hope n’est pourtant pas la seule en quête de rédemption puisqu’une grande partie de l’épisode s’intéresse à Silas, jeune timide effrayé par la violence qu’il renferme en lui. Les flashbacks ne disent pas tout mais suffisent à comprendre son tempérament effacé et son affinité avec Iris. L’épisode 3 de The Walking Dead : World Beyond lui offre le nouveau départ dont il rêvait avec une intrigue peu originale mais bien équilibrée par rapport au reste du groupe. Reste du groupe qui s’agrandit grâce à Felix et Huck qui, on l’espère, sauront amener un peu plus de dynamisme aux intrigues dans les prochains épisodes.

Malgré une bonne dose d’action, on sent que la série est encore en train de chercher ses marques et on espère qu’elle saura rapidement s’affranchir des clichés contraignants dans lesquels elle s’est enfermée, notamment ceux concernant ses personnages. L’adolescence est un âge complexe propice à des développements importants grâce auxquels Hope, Iris, Silas et Elton pourraient dépasser les stéréotypes qui, pour l’instant, les caractérisent. On note cependant un rythme plus soutenu et davantage d’avancées dans cet épisode, symbolisées entre autre par les premiers walkers tués par les sœurs Bennett, et on peut donc s’attendre à ce que cela aille crescendo par la suite.

C’est en tout cas ce que laisse penser la toute dernière scène qui nous amène au cœur de la Civil Republic. Cette organisation qui détient Rick Grimes se dévoile au travers d’un dialogue entre un des soldats de la CRM ayant éliminé le Campus et la colonel Elizabeth Kublek. On apprend notamment que la communauté est composée de 200 000 survivants et qu’elle a réussi à reconstruire une société miniature dotée d’usines, d’électricité et de bien d’autres technologies. C’est, d’après Kublek, une des raisons pour lesquelles il a fallu éliminer tous les habitants du Campus qui représentaient une menace pour la Civil Republic. Une décision extrême qui n’est pas sans conséquences pour les personnages… Cette scène tease une organisation aussi puissante que maléfique dominée par une leader complexe et fascinante qu’on a hâte de continuer à découvrir.

Source: Lire L’Article Complet