Cette théorie sur Star Wars qui date des années 80 va probablement vous faire marrer !

On pensait avoir tout lu sur la saga créée par George Lucas ! Et pourtant, après cette théorie qui prétend que Padmé Amidala aurait été tuée par des Jedi dans Star Wars, une autre hypothèse tout aussi farfelue a refait surface. Cette dernière qui date de 1977, soit après la sortie d’Un Nouvel Espoir, a fait beaucoup de bruit à l’époque. Et pour cause, certains starwarsiens étaient persuadés que le droïde R2-D2 était en réalité le père de Luke Skywalker. Oui oui, on vous explique ! Ces derniers étaient convaincus que l’emblématique robot était en réalité un humanoïde, cachant le cerveau du père de Luke Skywalker récupéré après son duel avec Dark Vador.

R2-D2 dans la franchise Star Wars

À cette époque, ni le Jedi, ni les fans ne connaissent encore la vérité. D’après les dires d’Obi-Wan Kenobi, le père de Luke était présumé mort, assassiné par le Seigneur Sith. Personne n’avait eu le droit à l’emblématique “Luke, je suis ton père”. Les fans pensaient donc que le cerveau du père de Luke avait été épargné par Dark Vador, avant d’être intégré à R2-D2 pour sa survie. Une théorie qui permettait d’expliquer la vitesse avec laquelle Luke Skywalker était devenu Jedi (son père l’ayant soutenu en secret durant ses années de formation) ainsi que la raison pour laquelle le droïde a toujours eu une place centrale chez les Rebelles. Bien évidemment, cette théorie a ensuite été débusquée lors de la sortie du film l’Empire Contre-Attaque, contrairement à celle-ci qui explique pourquoi R2-D2 n’a jamais été un droïde très obéissant dans les différents films Star Wars.

Source: Lire L’Article Complet