Dans une interview accordée à Mediapart, le rappeur Médine a expliqué son choix de porter plainte contre Aurore Bergé, députée En Marche, qui l’avait notamment qualifié “d’islamiste” lors d’un passage sur LCI.

C’est la fois de trop“. Dans une interview accordée à Mediapart, Médine affiche sa lassitude vis à vis des attaques dont il est régulièrement la cible. Le rappeur, originaire du Havre, a choisi de porter plainte contre Aurore Bergé, députée La République En Marche. En 2018, lors d’un passage sur LCI, elle avait violemment critiquée l’artiste : “Ce rappeur islamiste Médine, vous savez, celui qui disait qu’il fallait tuer les laïcards, est-ce légitime qu’une école aussi prestigieuse que l’ENS donne la parole à celui qui appelle au meurtre ?“, lâchait-t-elle. 

À lire également

Eric Zemmour et Marine Le Pen associés pour la Présidentielle 2022 ? “Ils seront obligés de se parler” (VIDEO)

Des propos inacceptables pour Médine, qui a choisi de hausser le ton en saisissant la justice. “J’assiste au revirement médiatique de cette frange du gouvernement qui est en train de se radicaliser en adoptant un discours plus à droite, voire à l’extrême droite. J’ai l’impression que le temps du dialogue est révolu“, explique-t-il. Pour le rappeur, l’autre objectif de cette démarche est de “montrer à celles et ceux qui subissent des brimades ou des fausses accusations que l’on peut agir et dire ‘Stop c’est terminé‘”. Le rappeur revient également sur les propos d’Aurore Bergé, qu’il condamne fermement et dont il dénonce l’aspect diffamatoire. 

À lire également

Loana fournie en drogue par sa meilleure amie ? Benjamin Castaldi lache une bombe

Elle me colle une idéologie qui n’est, bien sûr, pas la mienne. J’attends une condamnation et des excuses publiques. Je vais demander la totale : dommages et intérêts. C’est mon honneur qui est mis en jeu“, confie-t-il à Mediapart

Aurélien Gaucher

Source: Lire L’Article Complet