Un hangar, dont l’adresse reste confidentielle, rassemble 450 000 disques 33 tours, ainsi que 75 000 disques 45 tours et leurs ancêtres, les 78 tours. Presque toute l’histoire du disque peut se raconter dans les travées de la discothèque de Radio France, en commençant par une perle rare. “J’ai entre les mains le premier LP 33 tours de l’histoire, LP comme longplaying, donc disque longue durée, microsillon. C’est le Concerto OP 64 de Felix Mendelssohn“, explique Thomas Henry, responsable des collections de la discothèque de Radio France.

Une aubaine pour la musique classique

Au milieu des années 40, l’invention du 33 tours, aussi appelé “vinyle”, est une petite révolution. Avec une durée plus longue et un support plus léger, le 33 tours est une aubaine pour la musique classique qui, jusque-là, occupait parfois jusqu’à 38 disques pour l’enregistrement d’une symphonie. Puis les chanteurs vedettes, comme Yves Montand, ont très tôt saisi cette opportunité. Dans les années 90, le 33 tours a pourtant tiré sa révérence, détrôné par le CD, avant que le vinyle ne soit ressuscité. “C’est quelque chose d’unique dans l’histoire de l’industrie : un produit qui est donné mort et qui va revivre. Il n’y a pas d’autre exemple (…). C’est le public qui a décidé le retour du vinyle“, explique Christian Eudeline, rédacteur en chef du mensuel Vinyle et audio. Ce retour s’est ainsi accompagné de celui des disquaires. 

Parmi Nos sources : 

LIVRES :
– Steven Jezo-Vannier “Frank Sinatra une mythologie américaine” (Le mot et le reste)

– Daniel Lesueur “l’histoire du disque et de l’enregistrement sonore” (Carnot)

– “La fabrique du son” (Textuel)

– Mike Evans “Vinyles, tubes, pochettes, labels” (Gründ)

– “Vinyles l’art du disque” (La Martinère)

– “Génération vinyles” (Milan)- “Vinyle” (Eyrolles)

– “Albums” (Octopus)

ECOUTES :
– 1er disque 33 tours de l’histoire / musique : Felix Mendelssohn “Concerto pour violon et orchestre en mi mineur – Opus 64” (Columbia, 1948)

– 1er disque 33 tours de l’histoire / chansons : Frank Sinatra “The voice of Frank Sinatra” (Columbia, 1948)

– 1er disque 33 tours français : François Couperin “Apothéose à la mémoire immortelle de Monsieur de Lully” (l’Oiseau Lyre, 1951) 

– 1er disque 45 tours de l’histoire : Paul Wing with Russ Case and his orchestra “Pee Wee the Piccolo” (RCA Victor – mars 1949)

Source: Lire L’Article Complet