Tony Stark avait peut-être tort au sujet de Steve Rogers, mais peut-être pas de John Walker. 

“Vous n’êtes qu’un rat de laboratoire Rogers. Tout ce qui vous rend spécial provient d’une fiole.” Tels sont les mots assez durs prononcés par Iron Man lors de sa dispute avec Captain America dans The Avengers, qui a d’ailleurs servi de référence dans Avengers Endgame. Comme vous le savez, tous les deux ont depuis enterré la hache de guerre, et Steve Rogers a montré qu’il n’était pas un excellent Super Soldat grâce au sérum, mais bien grâce à son sens moral. Dans Falcon et le Soldat de l’Hiver, il a même été décrit comme un être unique par le Baron Zemo. Les propos de Tony Stark pourraient cependant s’appliquer à un autre personnage de la série : John Walker.

U.S Agent dans Falcon et le Soldat de l'Hiver

D’abord Captain America avant de devenir U.S Agent, l’ancien soldat s’est senti obligé de prendre du sérum afin de pouvoir gagner en puissance et force face aux ennemis qu’il pourrait rencontrer. C’est également le fait qu’il ait pris du sérum qui l’a rendu intéressant aux yeux de Valentina Allegra de Fontaine, et de ceux avec qui elle travaille. Il ne ressort pas du lot de par sa personnalité, qui il est en tant que personne, mais de par ses capacités physiques et la façon dont il est prêt à les utiliser. Steve Rogers était Captain America, avec ou sans bouclier, et bien avant que le sérum ne lui soit administré. À l’inverse, John Walker a avant tout gagné en importance grâce au sérum, et le fait qu’il a porté le costume et le titre de Cap. Reste à savoir si dans la suite des évènements, U.S Agent sera finalement un pion, un allié, ou tout simplement un ennemi du nouveau Captain America et des Avengers.

Source: Lire L’Article Complet