Dans Loki, le dieu de la malice sera forcé de faire face à un dilemme de taille. La TVA ne compte vraiment pas le laisser s’en sortir comme ça. 

Les agents de la Time Variance Authority ne plaisantent pas ! Dans la dernière bande-annonce de Loki, ces derniers étaient convaincus que le dieu de la malice version 2012 était à même de les aider à réparer ses propres bêtises. Un nouveau synopsis montre cependant une toute autre version de l’histoire. Marvel prévoit en effet la sortie d’un ouvrage sur le développement de la série intitulé Marvel’s Loki : The Art of the Series, au dos duquel on peut lire le résumé suivant : “Les choses reprennent juste après que Loki ait (encore) volé le Tesseract, il se retrouve arrêté par la Time Variance Authority, une organisation bureaucratique qui existe en dehors du temps et de l’espace, et obligé de répondre de ses crimes contre la timeline, il est alors face à un choix : être effacé de la réalité ou aider à attraper une menace encore plus importante.”

Loki et Mobius M. Mobius dans les locaux de la TVA

Un autre résumé, disponible au dos d’une figurine officielle, qualifie également la timeline principale du MCU comme timeline “sacrée”. La Time Variance Authority (ou TVA) est donc capable d’effacer des variants des différentes réalités, dont ce cher Loki de 2012. Comme quoi, jouer avec le temps reste fortement déconseillé ! Le dieu de la malice étant néanmoins connu pour être un as de l’évasion, mais aussi et surtout de la trahison, il pourrait très bien réussir à échapper à la surveillance de la TVA. À noter également que le résumé mentionne l’arrivée d’une menace de grande envergure, qui aura sans doute un impact sur le reste du MCU. Ladite menace serait-elle Kang le Conquérant ? En tout cas, il semblerait que le demi-frère de Thor n’ait pas fini de naviguer à travers le temps et l’espace, puisque de multiples saisons seraient déjà prévues pour Loki.

Source: Lire L’Article Complet