Auprès de Stéphane Bern, Marina Chiche présente, pour la première fois, la cérémonie qui célèbre, depuis 1994, les musiciens classiques. Entretien avec la violoniste virtuose…

Avez-vous immédiatement accepté la proposition de France Télévisions ? 

Marina Chiche : Bien sûr ! Cette année, la symbolique est forte. En cette période où les artistes sont empêchés de jouer, les Victoires de la musique classique vont avoir une résonance particulière et seront porteuses d’espoir. 

C’est votre première expérience en tant qu’animatrice télé. Avez-vous le trac ? 

J’ai été moi-même invitée et nommée plusieurs fois dans la catégorie Révélation. Cette fois, je passe de l’autre côté de la scène ! Ce n’est pas le même trac, mais le moteur est similaire : partager cette musique que j’aime tant. 

À lire également

Stéphane Bern confie “avoir été défrisé” par les textes d’Aya Nakamura

Et vous êtes bien accompagnée… 

J’ai hâte ! Stéphane Bern fait l’unanimité pour son côté gentleman et bienveillant. Nous nous sommes déjà croisés, il y a une complicité naturelle entre nous, même si tout reste à inventer. 

Vous animez, chaque dimanche sur France Musique, Vous avez dit classique ? Chiche ! Quel en est le principe ? 

Ce sont deux heures de plaisir musical. Je ne m’interdis rien : j’ai fait des émissions autour du Tour de France, des élections américaines, du nouvel an chinois… à travers le prisme de la musique classique. Elle trouve toujours une contemporanéité étonnante. 

Les Victoires de la musique classique 2021 : mercredi 24 février à 21h05 sur France 3

Interview Amandine Scherer 

Source: Lire L’Article Complet