Galerie: Retour vers le futur : les détails cachés dans la trilogie culte de Robert Zemeckis (Allocine)

Cinéaste autodidacte, Ladj Ly nous met K.O. avec un film coup de poing d’utilité publique, à voir ce soir sur Canal+.

INSPIRÉ DE FAITS RÉELS 

“Je me suis inspiré de ma propre histoire. Tout vient de ce que j’ai vécu”, explique Ladj Ly qui, à 40 ans, réalisait son premier long-métrage. « Un film arraché aux pages de sa vie », selon The New York Times. La réalité du quotidien aux Bosquets, quartier sensible de Seine-Saint-Denis, y est radiographiée sans complaisance. Gamin de Montfermeil, où il habite encore, le cinéaste sait de quoi il parle : “Je tenais à témoigner, pas à prendre parti. Les Misérables parle avant tout de la misère sociale, y compris celle des policiers.” Du roman de Victor Hugo, paru en 1862, il n’a gardé que la phrase : “Il n’y a ni mauvaises herbes, ni mauvais hommes. Il n’y a que de mauvais cultivateurs…” Et comme l’enfance en danger est, finalement, son sujet, il aurait pu reprendre, aussi, de l’écrivain : “Ouvrir une école, c’est fermer une prison.”

SOURIEZ, VOUS ÊTES FILMÉS ! 

À 17 ans, Ladj Ly s’est acheté une caméra et s’est mis à filmer les interventions des policiers dans son quartier. Au point de devenir leur « bête noire », explique-t-il. Cela lui a valu des gardes à vue par dizaines. Dans Les Misérables, tout part d’une bavure filmée par un ado. Et c’est le propre fils du réalisateur qui l’incarne.

À lire également

Netflix : toutes les nouveautés d’octobre 2020 (PHOTOS)

LA RÉVÉLATION MANENTI 

Avec le rôle de Chris, le flic cow-boy de la BAC, Alexis Manenti s’impose parmi les grands. “Pour mon personnage, j’ai pensé à Harvey Keitel dans Bad Lieutenant, un flic totalement fou.” L’acteur, qui est aussi coscénariste du film, a justement remporté le César du Meilleur espoir.

DE MONTFERMEIL À HOLLYWOOD 

Après avoir décroché le Prix du Jury au Festival de Cannes 2019, le film a été sélectionné pour représenter la France aux Oscars. Une consécration pour celui qui enseigne le cinéma aux jeunes, dans son école de Montfermeil. 

Les Misérables : mardi 6 octobre à 21h05 sur Canal+.

Julien Barcilon  

Source: Lire L’Article Complet