Des incohérences pas si invisibles que ça et qui tuent clairement la magie !

Depuis plusieurs semaines, le vent froid souffle à travers les branches des arbres dépouillés de leurs feuilles… aucun doute l’automne est là ! La saison parfaite pour s’emmitoufler dans un plaid afin de visionner avec délectation l’intégralité de la saga cinématographique de J.K Rowling, un mug de chocolat chaud à la main. L’occasion de se plonger à nouveau dans l’univers magique d’Harry Potter et se prendre à rêver de pouvoir utiliser certains sortilèges. Pour certains Potterhead, c’est aussi un prétexte pour dénicher les petites (et parfois grosses) erreurs qui se sont glissées dans les huit films. On fait le point avec vous sur ces incohérences repérées par les yeux aiguisés de plusieurs fans de la saga.

Le bas du corps manquant de Ron durant un match de Quidditch

Abracadabra, disparition (ou plutôt “Evanesco” comme nous aurait corrigé Hermione) ! Dans Harry Potter et le Prince de sang-mêlé, alors que Ron passe les essais de Quidditch, ce dernier bloque le Souafle avec sa tête. C’est durant ce plan que l’on peut s’apercevoir qu’il lui manque le bas de son corps.

Des échafaudage et une lampe oubliés dans un coin

Dans Harry Potter et la Chambre des secrets, lorsqu’Harry aperçoit Ginny inconsciente à même le sol, ce dernier accourt vers elle. C’est durant cette séquence (positionnée à 02:04:40) que l’on peut apercevoir dans le coin inférieur gauche de l’écran, plusieurs équipements comme une lampe de studio et des échafaudages visibles grâce au reflet de la flaque d’eau.

La manche de Voldemort

Dans Harry Potter et la Coupe de Feu, la manche de Voldemort fait elle aussi quelques tours de passe-passe. Et pour cause, alors que le bras du Seigneur des Ténèbres reste en l’air, sa manche glisse vers son épaule avant de revenir sur le haut du coude le plan d’après. Magie, magie !

Les jambes d’Hermione coupées au montage

Dans Harry Potter et l’Ordre du Phénix, c’est au tour d’Hermione d’être légèrement coupée au montage. En effet, alors que cette dernière est soulevée du sol par Graup, le bas de ses jambes disparait étrangement. D’ailleurs, la cassure est très nette, il n’y a même pas besoin de passer la scène au ralenti pour le voir.

Le micro sans fil un peu trop visible

Dans Harry Potter et le Prisonnier d’Azkaban, ce sont les micros sans fil et les batteries alimentant ces micros qui sont un peu trop visibles. Positionnés dans le dos d’Harry et d’Hermione, on devine facilement les contours rectangulaires des blocs d’alimentation. Pour aller plus loin, découvrez également ces passages des romans d’Harry Potter qui étaient beaucoup trop dark pour être adaptés au cinéma.

Source: Lire L’Article Complet