Si Emily In Paris a été critiquée à cause des nombreux clichés cités dans la série Netflix, tous ces stéréotypes sur les Français ne sont pas infondés ! 

Après les clichés, c’est au tour de l’âge de l’héroïne d’être au coeur d’une confusion dans Emily In Paris. Pour revenir sur les stéréotypes, il est vrai qu’on ne porte pas de béret rouge toute la journée, on ne s’enfile pas 4 croissants dès 8h et on ne commence pas forcément tous le travail à 11h du mat’, mais il faut avouer que certains des clichés sur les Français cités dans Emily In Paris sont résolument VRAIS ! Eh oui, même si nous sommes accueillants, sympathiques et festifs, le peuple frenchy n’est pas parfait et en voici la preuve. Tous ces stéréotypes (marrants) vus dans la série Netflix ne sont pas inventés de toute pièce !

On est des gros râleurs

Emily In Paris

Clairement, on ne va pas se mentir : on se lève on râle, qu’on prenne les transports ou qu’on tombe dans les bouchons, on s’en plaindra ; on arrive au taf, il y a toujours un truc pour nous faire chier. On va au restaurant, il faut qu’on critique le plat ! Si le serveur ne nous sert pas comme on l’entend, on va pas se gêner pour lui dire ou marmonner dans notre barbe… Bref on râle TOUT le temps. Mais la vérité, c’est que c’est presque mignon. On est pas des méchants, limite on commente tout ce qu’il se passe avec un air bougon pour passer le temps, avoir un truc à dire. Pauvre Emily, elle ne s’attendait pas à être confrontée à autant de négativité en arrivant chez Savoir ! Mais au fond, elle a vu que tous ses collègues étaient plus ou moins gentils, il faut juste briser la glace.

On adore faire la fête, bien manger et boire du vin avec nos collègues

Emily In Paris

Bon, si Emily In Paris a un peu dépeint les Français comme des alcoolos fans de vin et de charcuterie (et que c’est un peu vrai), ce n’est pas véridique à ce point non plus. Il est certain que nous aimons déjeuner avec nos collègues le midi et que le repas est parfois un peu plus long que le temps de pause qui nous est accordé mais il n’y a rien de grave là dedans. S’il y a bien un fait véridique, c’est que les Français sont de bons vivants : nous aimons les repas copieux, les soirées arrosées, le partage, les gens, la vie quoi (très cliché ça aussi).

On adore la mode comme Emily mais on n’a juste pas le budget qui nous permet de l’aimer autant qu’elle

Emily In Paris

Aaaah Paris, Capitale de la Mode ! Ok, mais ceux qui peuvent faire des emplettes au BHV Marais ou chez Chanel, ce n’est que 5% de la population parisienne. Les autres vont dans les petites boutiques un peu plus accessibles de la rue de Rivoli, ou quand vraiment le budget est serré, ils misent leurs derniers sous dans les magasins chinois. On ne dit pas que les Français n’aiment pas la mode, au contraire, ils adorent ça ; juste ils n’ont pas le compte en banque nécessaire qui leur permet d’exprimer leur adoration pour les habits !

On ne sait pas parler anglais et on déteste quand on nous impose de communiquer dans une autre langue

Emily In Paris

Ce cliché d’Emily In Paris est certainement le plus véridique ! Il faut l’avouer, on a beau connaître plusieurs langues en patois selon les régions d’où l’on vient, mais nous, Français, sommes très nuls en anglais. On ne sait pas aligner plus de trois mots dans une autre langue, mais en prime, ça nous saoule quand on nous le fait remarquer ! On est en France, on parle français ici”, répondent les plus réfractaires lorsqu’on s’adresse à eux dans un dialecte inconnu. L’anglais est pourtant une langue universelle, et il est bien pratique de la connaître lorsqu’on voyage à l’étranger. Mais pour ça, il faut vouloir bouger de sa Corrèze natale.

On préfère avoir une vie sociale satisfaisante qu’un taf cool

Emily In Paris

En parlant avec plusieurs personnes, Emily était surprise d’apprendre que de nombreux individus gardaient un boulot juste pour le côté social qu’il leur offrait. Si leur job ne leur plaît pas, ils s’en fichent parce qu’ils ont des collègues sympathiques ou des avantages non négligeables. Et ce fait – bien qu’applicable dans plusieurs pays du monde – est assez véridique. Si l’héroïne voulait absolument passer du bon temps au travail et accomplir des missions qui lui plaisaient, c’est loin d’être le cas de tout le monde. Certains choisissent aussi un travail juste pour subvenir à leurs besoins, et parfois ils n’ont même pas de collègues cool avec qui rigoler !

On fume comme des pompiers, même si le paquet de clopes coûte 10 balles

Emily In Paris

On a rarement vu autant de cigarettes dans une série que dans Emily In Paris ! Tout le monde fume et allume une clope à la moindre occasion. Le problème, c’est qu’encore une fois, c’est un fait assez véridique. Regardez autour de vous : que ce soit dans la rue, dans les bistrots, dans les soirées… Il y a toujours un énorme clan “fumeurs”, et ce même si le paquet vient de passer à 10€ ! On sait que ce n’est pas bien, mais accompagné d’un petit verre en terrasse, on a tous tendance à sortir une cigarette. Si vous pensez à d’autres clichés véridiques sur les Français, n’hésitez pas à les partager en commentaires. En attendant, découvrez toutes les questions auxquelles la saison 2 d’Emily In Paris doit répondre !

Source: Lire L’Article Complet