La suite de “Délire Express”, qui était dans les tuyaux chez Sony il y a quelques années, n’a finalement jamais vu le jour. Seth Rogen, qui incarnait le héros de cette “comédie d’action sur la weed”, explique pourquoi.

Sortie en 2008, la comédie Délire Express (Pineapple Express en VO) avec Seth Rogen et James Franco est devenue rapidement culte. Réalisé pour un budget de 27 millions de dollars, Délire Express en a rapporté plus de 100 millions dans le monde et une suite était même prévue. Dans une interview accordée à l’émission “The Howard Stern Show” diffusée sur la chaîne de radio SiriusXM, Rogen, qui incarne Dale dans le film, un loser obligé de faire équipe avec son dealer après avoir été le témoin d’un meurtre pour échapper à des tueurs, a expliqué pourquoi cette suite n’a jamais vu le jour. 

“Nous avons essayé de le faire et grâce au piratage de Sony, vous pouvez retrouver l’e-mail où Sony a décidé de tuer le film dans l’oeuf, a lancé le comédien à son hôte. Nous étions très motivés il y a quelques années, mais Sony ne s’y intéressait pas vraiment.” En effet, d’après le Daily Beast, des mails échangés entre le producteur Judd Apatow et l’ancienne coprésidente de Sony Pictures Amy Pascal ont bien été retrouvés suite au leak de Sony en 2014 et évoquent la potentielle suite de Délire Express. 

“Je suis tellement heureux que nous soyons si près de faire ‘Pineapple Express 2’, écrivait Apatow. Je suis très excité à l’idée que ça se concrétise. Créativement, nous sommes très inspirés pour celui-ci. Nous avons des idées hilarantes. Ça va être génial. On a tant appris sur la manière de faire une suite de comédie avec Anchorman 2. (…) Je suis sûr que ‘PE2’ fera encore mieux ! La marijuana est tellement populaire maintenant ! Elle est partout !”

Seth Rogen le confirme, c’est le budget qui a posé problème du côté de Sony. Judd Apatow demandait 50 millions d’euros quand les dirigeants de Sony exigeaient qu’il ne dépasse pas 45 millions. C’est ce qui aurait conduit le studio à abandonner le projet. Je pense que nous voulions probablement trop d’argent. Les studios, ils n’aiment pas donner de l’argent. Bizarre !” conclut-il. Bientôt, le comédien sera à l’affiche de An American Pickle sur HBO Max. Le film, centré sur l’histoire d’un ouvrier immigrant en Amérique dans les années 1920 pour connaître le rêve américain, n’a pas encore de diffuseur en France. 

Retrouvez l’interview de Seth Rogen :

Galerie: Ces acteurs et actrices qui ont refusé de grands rôles (Paris Match)


Source: Lire L’Article Complet