Les voyageurs internationaux arrivant en France ont en réalité le droit de sortir tous les jours. Dans “C à Vous”, Michel Cymes a exprimé son incompréhension ce lundi 26 avril.

Invité dans C à Vous ce lundi 26 avril, Michel Cymes a émis de nombreuses et sérieuses réserves quant à certaines mesures sanitaires prises par le gouvernement récemment. “Je crois qu’il faut un peu lâcher, arrêter de prendre les français pour des enfants, leur expliquer les choses et leur permettre de faire les tests eux-mêmes. (…) Les pays autour de nous vendent les auto-tests en grande surface, dans les supermarchés. Et nous, non !“, a-t-il déploré, évoquant une victoire du lobby pharmaceutique. 

À lire également

“Taisez-vous !” : Claire Chazal craque face à un Luc Ferry en roue libre (VIDEO)

De plus, le troisième confinement n’a jamais été qualifié en tant que tel par l’État, provoquant un “flou” et un “relâchement” général, selon l’animateur de France 2. Mais c’est surtout l’autorisation de sortie quotidienn de tous les voyageurs internationaux arrivant en France qui laisse Michel Cymes totalement abasourdi : “Je crois savoir que les gens qui viennent d’Argentine, du Brésil, qui sont obligés d’être en confinement ont le droit de sortir de 10h à midi, c’est ça ?… Ça veut dire quoi ? Que de 10h à midi, il n’y a pas de virus ? Donc on leur dit : ‘allez-y, baladez-vous’ ! (…) Je ne comprends pas. J’ai un pote (…) à Melbourne, il est rentré chez lui en Australie, il est resté 14 jours à l’hôtel, il y avait un mec devant sa porte. On ne lui a pas dit : ‘Monsieur, vous pouvez sortir de 10h à midi. Ou on fait les choses à fond, ou on ne les fait pas !“. 

À lire également

Éric Zemmour : les lourdes accusations d’une élue contre le polémiste…

Hugo Mallais

Source: Lire L’Article Complet