Depuis le début de la dixième saison de “Danse avec les stars”, Patrick Dupond s’est imposé comme le juge sympa de l’émission. Peut-être un peu trop d’ailleurs, à en croire les réactions de Chris Marques chaque fois que vient le moment de noter les candidats. Y aurait-il des tensions entre le danseur étoile et le triple champion du monde de salsa ? Invité dans l’émission radio de Cauet sur NRJ, Chris Marques s’explique.

Depuis quelque temps, de nombreux internautes avaient déjà repéré les grimaces agacées de Chris Marques chaque fois que son collègue Patrick Dupond remettait ses notes – très indulgentes – aux candidats de Danse avec les stars (TF1). Alors que des rumeurs de tensions entre les deux professionnels de la danse commençaient à enfler, Chris Marques a tenu à mettre les choses au clair.

En effet, invité le 28 octobre 2019, sur la station de radio NRJ, le triple champion du monde de salsa a répondu aux questions de Cauet. À propos de ses réactions choquées, Chris Marques s’est exclamé en riant aux éclats : “Mais il est au courant ! Ça devient même une vanne !

Conservant sa bonne humeur, le joyeux Chris Marques, célèbre pour ses vestes loufoques, assure qu’il n’y a aucun problème ni tension entre Patrick Dupond et lui : “C’est vrai qu’il a son regard, mais en même temps, si on disait tous la même chose, ça ne servirait à rien d’être à quatre. Donc il a son opinion, je la trouve complètement dingue, mais c’est cool : il a le droit de mettre un dix… quand je pense que c’est un sept“, continue-t-il toujours en riant.

Comme l’indique ensuite Cauet, après tout, ils ont le droit d’avoir chacun des avis différents et une sensibilité différente. À cette remarque, Chris Marques s’empresse de chanter les louanges de son camarade, ne souhaitant pas débattre sur la question : “Non, mais alors attends, on ne va pas parler de sensibilité, c’est quand même Patrick Dupond, c’est ‘Monsieur Patrick Dupond’, tu vois ce que je veux dire… Il a le droit !” rappelle-t-il.

En effet, n’oublions pas que Patrick Dupond a été un très grand danseur étoile de l’Opéra de Paris dans les années 1980 et 1990, avant de finalement devenir maître de ballet puis directeur de ce même établissement prestigieux.

Que les téléspectateurs se rassurent donc, il n’y a apparemment aucune tension entre les deux jurys, mais plutôt, au contraire, une ambiance visiblement très bon enfant.

Source: Lire L’Article Complet