Alors que le journal télévisé du 13 heures était diffusé sur France 2, ce samedi 1er mai, la journaliste Leïla Kaddour a évoqué l’incident qui s’est produit lors de l’envoi du générique.

Voilà un démarrage compliqué… Ce samedi 1er mai à la mi-journée, Leïla Kaddour-Boudadi était aux commandes du journal télévisé de 13 heures de France 2. Alors que le générique était lancé, la journaliste de 40 ans a remarqué une erreur : il s’agissait en fait de la musique de lancement du JT de France 3. Une petite bourde commise en ce jour de fête du Travail et qui est, selon elle, la “preuve que c’est en direct”, comme elle s’en est amusée sur son compte Twitter.

“Preuve que c’est fait par des humains”

“Ce n’est pas le bon générique, mais bonjour à tous quand même !”, a lancé à l’antenne celle qui est devenue maman pour la première fois durant l’été dernier. Dans les commentaires sous son tweet, Leïla Kaddour a tout simplement expliqué que cette “erreur” est également la “preuve que c’est fait par des humains”, qui peuvent aussi à l’occasion s’emmêler les pinceaux. Un internaute s’est notamment amusé d’une réaction imaginée du “mec en régie” qui s’est sûrement dit “m**de pourquoi elle le dit ? Personne n’avait capté”. “Le technicien ‘son’ de France 2 était à la manif’ du 1er mai”, a balancé avec humour un autre utilisateur de Twitter.

Galerie: Nagui va arrêter de présenter « Tout le monde veut prendre sa place » (Vie pratique)

Un bug technique bien moins grave que celui de TF1 en février dernier

Ce n’est pas la première fois qu’il y a un petit incident lors de la diffusion d’un JT. Le jeudi 18 février dernier, c’est Marie-Sophie Lacarrau qui a été confrontée à un bug technique sur TF1. La consœur de Leïla Kaddour n’a pas pu présenter son journal du 13 heures, comme c’était initialement prévu. La raison ? Son équipe n’était pas en capacité de “diffuser un seul reportage” aux téléspectateurs. Lors du journal télévisé du 20 heures de la Une, diffusé le soir même, c’est Gilles Bouleau qui avait donné les détails concernant ce couac à l’antenne. “Avant de développer tous ces titres, un mot d’explication, au nom de toute la rédaction de TF1. Malgré tous nos efforts, nous n’avons pas pu diffuser dans des conditions normales notre journal de 13 heures présenté par Marie-Sophie Lacarrau. Nous avons subi une panne importante qui n’était pas une cyberattaque et qui est à présent réparée”, avait-il déclaré.

Preuve que c’est en direct 😉 https://t.co/rZ26fViSCi

Article écrit avec la collaboration de 6Medias

Source: Lire L’Article Complet