Revenu lors de la semaine 8 du concours, Bruno a quitté une seconde fois ce mercredi 28 avril l’aventure Top Chef. Pour Télé-Loisirs.fr il revient sur son aventure…

Avec son sourire, sa réserve et ses plats impressionnants, Bruno avait conquis le cœur de nombreux téléspectateurs de Top Chef, parvenant à ne pas être égratigné sur les réseaux sociaux. Mais ce mercredi 28 avril, au terme, notamment, d’une épreuve dans laquelle il ne se sentait pas à l’aise – malgré la présence d’Arnaud Donckele à ses côtés – le chef a quitté l’aventure. Mais comme à son habitude, ce dernier prend la chose avec philosophie. Pour Télé-Loisirs.fr, il revient sur son parcours…

  • Atlanta

    Télé Loisirs

  • Thomas Pesquet : la belle histoire avec Anne Mottet

    Télé Loisirs

  • Cosmos 1999 se dévoile dans Previously, le podcast de Télé-Loisirs

    Télé Loisirs

  • Emmanuel Macron prononcera une allocution vendredi 30 avril

    Télé Loisirs

  • Tandem – 27 avril

    Télé Loisirs

  • Michel Drucker dévoile son étonnant pseudonyme lors de son hospitalisation

    Télé Loisirs

  • Oxygène _ Bande-annonce officielle VF

    Télé Loisirs

  • Martin Blachier pense que les concerts tests ne sont plus nécessaires à ce stade

    Télé Loisirs

  • Quatre mariages et un enterrement (série) : la bande annonce

    Télé Loisirs

  • Sophie Davant touchée par le portrait de son ancien chien, Djette

    Télé Loisirs

  • Why women kill : la même maison a-t-elle servi aux trois décors ?

    Télé Loisirs

  • Selfies, son mari et sa fille… Alizée dévoile sa vie sur Instagram

    Télé Loisirs

  • Adriana Karembeu tente une expérience insolite avec Michel Cymes

    Télé Loisirs

  • Anne Hidalgo en colère contre Emmanuel Macron : "Je n'ai pas été consultée"

    Télé Loisirs

  • Exclu. Raiponce, la série (Disney Channel) : Cassandra replonge dans son enfance malheureuse

    Télé Loisirs

  • The Grave (bande-annonce)

    Télé Loisirs


  • Atlanta
    Atlanta


    Télé Loisirs


  • Thomas Pesquet : la belle histoire avec Anne Mottet
    Thomas Pesquet : la belle histoire avec Anne Mottet


    Télé Loisirs


  • Cosmos 1999 se dévoile dans Previously, le podcast de Télé-Loisirs
    Cosmos 1999 se dévoile dans Previously, le podcast de Télé-Loisirs


    Télé Loisirs

VIDÉO SUIVANTE

Télé-Loisirs.fr : Comment êtes-vous arrivé dans Top Chef ?

Ils m’avaient contacté en 2019 et j’avais préféré dire non parce que c’était en même temps que ma prise de poste au Narcisse blanc, donc je ne voulais pas tout mélanger. Ils m’ont recontacté l’année dernière, et là je me suis dit « allez go ».

Après avoir été éliminé, vous avez été repêché lors de la huitième semaine de concours. Quand la production vous appelle, qu’est-ce que vous vous dites ?

Je me dis “On m’offre une deuxième chance, c’est top !” Je suis revenu plus décontracté, plus à l’aise, parce que je connaissais un peu plus la mécanique, les caméras, j’étais un peu plus tranquille, et j’ai fait une belle épreuve sur le lait qui s’est bien passée. Et je suis reparti avec Philippe Etchebest pour la suite de l’aventure…

Justement, vous avez commencé l’aventure avec Michel Sarran, avant de rejoindre l’équipe de Philippe Etchebest lors de votre retour. C’est deux salles deux ambiance ! Quelles différences y a-t-il entre les deux chefs ?

Il n’y en a pas trop. Ce sont deux pédagogies que j’aime bien, et j’aime le fait que Philippe Etchebest n’y va pas par quatre chemins pour nous faire comprendre les choses, il rentre direct dedans, c’est agréable.

Pourtant vous qui êtes une force tranquille, on aurait pu penser que la méthode Etchebest ne serait pas forcément votre préférée…

Je suis certes une force tranquille, mais j’ai aussi une force de caractère. J’aime bien quand les choses sont dites clairement, et je sais encaisser, et transformer ça en énergie positive.

Et puis, vous connaissiez un peu Philippe Etchebest puisque vous avez travaillé avec lui par le passé. A-t-il changé depuis cette époque-là ?

Pas du tout ! C’est resté le même, c’est un puncheur, toujours à aller de l’avant, toujours à affronter l’adversité, c’est toujours le même.

Lorsque vous êtes revenu avec Pierre et Bruno, certains candidats, à l’image de Thomas, ont été quelque peu “agacés”. Vous le comprenez ?

Je n’ai pas trop regardé ce qui s’était dit. Oui, je peux comprendre que ce soit frustrant, après je connais très bien Thomas et je sais ce qu’il pensait. On était tous au courant qu’il y avait un retour des éliminés, on connait tous les lois du concours, et nous ce n’était pas de notre faute, nous on nous propose de revenir, bien sûr qu’on dit oui ! (Il sourit.)

Arnaud nous a confié que le “confinement dans le confinement” était compliqué à vivre. Cela a été votre cas aussi ?

Moi je l’ai plutôt bien vécu. Oui, on aurait aimé pouvoir sortir, voir du monde et se vider la tête de temps en temps, mais dans l’ensemble ça a été. Surtout qu’il y avait une bonne ambiance entre nous, donc c’était quelque chose de sympa à vivre. Ça nous a rappelé nos jeunes années quand on était au centre aéré ou en colonies.

Arnaud Donckele vous a choisi pour travailler avec vous cette semaine dans l’émission. Qu’avez-vous pensé à ce moment-là ?

J’ai vraiment apprécié cette relation avec Arnaud Donckele, ça m’a permis de le connaître un peu mieux et de partager ça avec lui. C’était une belle épreuve sur le point de vue humain, mais c’était plus compliqué niveau épreuve parce que c’est une épreuve qui ne me correspondait pas du tout du tout ! (Il sourit.)

Pourquoi ?

Ce ne sont pas des trucs qui me plaisent. Je peux comprendre que ça plaise à certains, mais moi, révolutionner des façons de manger, ce n’est pas quelque chose que j’apprécie spécialement quand je vais au restaurant. Du coup je n’étais pas à 100% sur cette épreuve, j’ai essayé de sauver les meubles…

Au moment de votre deuxième élimination, qu’est-ce que vous vous dites ?

Je regarde un peu derrière, mon parcours, et je suis content de tout ça. Je suis quelqu’un qui profite vraiment de l’instant présent, donc j’ai profité de chaque épreuve, sans regrets, c’était un plaisir du début à la fin. Donc élimination ou pas, je n’en garde que de bons souvenirs. Ça ne reste qu’un concours, donc s’il y a des éliminations ou autre, je m’en tape un peu, je suis vraiment là pour profiter. On ne vit ça qu’une fois… Et je comprends qu’à la fin ce soit les plus costauds qui restent.

Diriez-vous que Top Chef vous a changé ?

Un peu oui, Top Chef m’a changé. J’étais venu là pour me mettre un coup de pied au cul, relever un défi personnel, et je me dis que j’y suis quand même arrivé. Il faut quand même s’assumer, vouloir se montrer devant des millions de téléspectateurs, donc je suis plutôt content de moi. Je me suis prouvé que je pouvais le faire, et que j’avais plein de belles choses à montrer

Est-ce que vous regardez les réseaux sociaux ?

J’évite parce qu’il doit y avoir du bon mais aussi du moins bon. Et ce n’est pas pour ça que je l’ai fait. Regarder tout ça, c’est le meilleur moyen de gamberger dans sa tête et c’est quelque chose qui peut être nocif… Donc j’évite tout ça…

Source: Lire L’Article Complet