Ryan Coogler, réalisateur de “Black Panther 2” a récemment expliqué pourquoi le tournage ne changera finalement pas de localisation malgré la polémique entourant l’Etat de Géorgie aux Etats-Unis.

Ryan Coogler maintient ses projets de tourner la suite de Black Panther dans l’Etat de Géorgie. Contrairement à d’autres productions, à l’instar d’Emancipation d’Antoine Fuqua (pour Netflix), qui ont décidé de boycotter cet Etat américain en raison de lois restrictives polémiques, le réalisateur de Black Panther 1 et 2 maintient ses plans et s’en explique. 

Il s’est adressé au site Shadow and Act pour donner des précisions sur cette décision. Il y dénonce fermement les mesures prises par cet Etat, se disant “profondément déçu“. “En tant qu’Afro-américain, et citoyen, je suis opposé à toutes ces tentatives de réduire l’électorat et l’accès au vote“, indique-t-il.

Pour résumer la situation, ce texte de loi, qui fait suite aux dernières élections présidentielles, vise à lutter contre la fraude en durcissant les contrôles d’identité des électeurs qui votent par correspondance. Cette loi restreint notamment l’accès aux urnes aux communautés minoritaires et principalement aux électeurs afro-américains. Une atteinte à la liberté de vote qui a récemment incité la production d’Antoine Fuqua à boycotter le territoire et à tourner dans un autre État.

  • "Je t'aime", après la mort de son père, Jamel Debbouze de retour sur Instagram avec une vidéo coup de poing !

    Public


  • "Je t'aime", après la mort de son père, Jamel Debbouze de retour sur Instagram avec une vidéo coup de poing !
    En mars dernier, sa vie a, à jamais, été bouleversée. Jamel Debbouze a perdu son père de manière brutale. "Paix à ton âme Papa. Merci pour tout. On ne t’oubliera jamais", écrivait-il d'ailleurs dans la foulée, un hommage touchant qu'il tenait à lui rendre via son compte Instagram. Le compagnon de Mélissa Theuriau a aussi le besoin de se servir de cette notoriété sur le célèbre réseau social pour faire passer des messages clairs, notamment au sujet de sa ville de naissance, Trappes, victime de nombreuses idées reçues. C'est ainsi que Jamel, au lendemain de la disparition de son paternel, a partagé, la vidéo d'un rappeur qui, avec talent, tente de redonner une belle image à Trappes. "Trappes je t’aime", a cette-fois noté en légende la star du cinéma français qui a bien pris soin de mentionner Nadine Morano et Pascal Praud. Lors de l'annonce du décès de son père, Jamel avait reçu le soutien de milliers d'internautes et de nombreuses stars. Kylian Mbappé, Leila Bekhti, Adele Exarchopoulos, Booder, Amelle Chahbi, Soolking, Chris Marques et bien d'autres pleuraient avec lui le départ de celui qui lui a tant appris et donné.


    Public

VIDÉO SUIVANTE

Ryan Coogler n’a pas souhaité suivre cette même voie. “Ayant maintenant parlé avec des militants des droits de vote dans l’État, j’en suis venu à réaliser que nombre des personnes employées par mon film, y compris tous les vendeurs et entreprises avec lesquels nous nous engageons, sont les mêmes personnes qui porteront le poids de [cette loi]. Pour ces raisons, je ne participerai pas à un boycott de la Géorgie.”

Je vais utiliser ma voix pour souligner ses effets (…) et faire tout ce que je peux pour soutenir les organisations luttant contre la suppression des électeurs ici dans l’État.

Il dit, par ailleurs, avoir “fait une affaire personnelle d’encourager tous ceux qui travaillent avec moi à se rapprocher de la communauté directement impactée par le projet de loi SB 202 et mettre à profit leur influence et leurs ressources pour conserver ce pilier essentiel de la démocratie“. 

Coécrit par Ryan Coogler et Joe Robert Cole, Black Panther 2 devrait entrer en tournage en juillet 2021 pour une durée de 6 mois. Le long-métrage est, pour le moment, attendu dans nos salles le 6 juillet 2022.

Black Snake, Black Panther, Black Lightening… 21 Super-héros Noirs à l’écran

Source: Lire L’Article Complet