Quatre ans après la mort de Prince, un coffre exceptionnel vient d’être mis en vente et diffusé sur les plateformes en ligne. De nouvelles chansons, des versions inédites, exhumées d’un coffre-fort de sa résidence à Minneapolis (Etats-Unis). L’ancienne ingénieure du son de la star, Susan Rogers, a eu l’idée d’un coffre : “Parfois, il me demandait à 2 ou 3h du matin : ‘apporte moi cet enregistrement ou les cassettes’, elles étaient éparpillées dans plein de villes et d’endroits différents. On a eu l’idée de construire un coffre-fort au sous-sol, comme dans une banque, avec une grosse manivelle sur la porte, une combinaison compliquée et on y a mis des étagères et des rangées entières de cassettes. Je sais que Prince en était très fier”.

Une créativité épuisante

Dans ce coffre, Prince lui-même a reconnu avoir entassé une quantité de versions. Certaines trop en avance sur leur temps ou trop choquantes pour l’époque. La créativité de Prince a épuisé et fasciné sa propre équipe. “Pour chaque album publié, on aurait pu en faire cinq autres avec tout ce qu’il avait jeté à la poubelle”, explique Susan Rogers, dans l’édition du 20 Heures du dimanche 11 octobre.

  • JT de 20h du dimanche 11 octobre 2020L’intégrale
  • 1 Coronavirus : les soignants vont-ils tenir face à la deuxième vague ?
  • 2 Paroles de soignante : “Je suis fatiguée sur le plan psychique et physique”, confie une infirmière marseillaise
  • 3 Covid-19 : Toulouse passe en zone d’alerte maximale
  • 4 Coronavirus : les trois semaines à venir seront décisives
  • 5 Toussaint en famille : les Français vont-ils porter le masque ?
  • 6 Champigny-sur-Marne : le commissariat attaqué
  • 7 Tempête Alex : ils retrouvent leur sauveur
  • 8 Conflit dans le Haut-Karabakh : pourquoi la région est si convoitée
  • 9 Réchauffement climatique : fonte du pergélisol en Sibérie
  • 10 Meilleur jeune lecteur de France : le pouvoir des mots

Source: Lire L’Article Complet