Des yeux aux reflets d’or. Il n’en fallut pas plus, en 1960, pour que le public tombe sous le charme de Marie Laforêt. Actrice, chanteuse, elle n’avait rien prémédité. “En fin de compte, tu sais, je n’y connais pas grand-chose à la chanson. La chanson, c’est le disque, et le disque, ça doit se vendre. Ça, c’est un métier qu’il faut connaître, et moi je ne sais pas”, confiait-elle lors d’une interview en octobre 1967.

Dirigée par les plus grands

Au cinéma, deux regards de braise se croisent dans Plein Soleil de René Clément : celui d’Alain Delon et celui d’une jeune actrice de 21 ans, Marie Laforêt, dont c’est le premier rôle. La comédienne jouera à la télévision et au cinéma sous la direction de Claude Chabrol, Georges Lautner ou Jean-Pierre Mocky. Marie Laforêt chante aussi des tubes nostalgiques, comme Il a neigé sur Yersteday, en référence à la séparation des Beatles, ou des ritournelles romantiques, comme Les Vendanges de l’amour. Lumineuse ou poignante, Marie Laforêt restera la fille aux yeux d’or.

  • JT de 20h du dimanche3 novembre 2019L’intégrale
  • 1 Tempête Amélie : le Sud-Est inondé, une septuagénaire ensevelie
  • 2 Inondations : les sinistrés face aux dégâts
  • 3 Tempête Amélie : dégâts importants sur la façade atlantique
  • 4 Tempête Amélie : plusieurs milliers de foyers toujours privés d’électricité
  • 5 Climat : la tempête Amélie, un phénomène pas si exceptionnel
  • 6 Ain : collision mortelle à un passage à niveau
  • 7 Somme : 29 blessés dans un accident d’autocar
  • 8 Chine : le défi des entreprises françaises
  • 9 Mur de Berlin : ceux qui ont réussi à passer à l’Ouest
  • 10 Obésité des adolescents : perdre des kilos et apprendre à s’accepter

Source: Lire L’Article Complet