Lorsqu’il monte sur la scène du festival de la Côte d’Opale de Boulogne-sur-Mer, Vianney ne cache pas son émotion. “Ça fait trois ans que je n’avais pas fait de concerts… Tout ça pour venir vous jouer une chanson qui s’appelle ‘Pour de vrai’, ça n’a pas de sens”, s’amuse le musicien avant d’entamer le premier morceau de sa playlist.

Sur la pelouse encore humide, 6 000 spectateurs attendaient avec impatience ces retrouvailles. “On a ressenti la sensation d’être tous ensemble et c’est super sympa”, confie un fan. 

Le public “singulier” de Boulogne-sur-Mer

Rassemblés sur le site de l’Éperon, le public a repris en chœur les morceaux emblématiques du chanteur français. En quelques années, Vianney s’est imposé comme l’idole des très jeunes. “J’aime bien ses chansons et quand il danse comme un petit fou, il est trop bien”, raconte une petite fille. L’interprète de Je m’en vais a même réussi à séduire au-delà de son public. “Moi je n’étais pas vraiment fan pour venir et en fait je suis émerveillé, c’est parfait”, rapporte un père de famille.

Galvanisé par ce moment unique de communion et le plaisir de retrouver le public boulonnais qu’il affectionne tant, Vianney a pleinement savouré son retour à la scène. “Ils ont un investissement personnel au moment de recevoir une chanson qui est vraiment singulier. Ils sont à 200 % avec ce qui se passe sur scène et ça ce n’est pas partout comme ça”, assure le musicien. 

Après le Pas-de-Calais, Vianney poursuit son périple sur la route des festivals de l’été avant une tournée des Zenith de France prévue cet automne. 

La chanson française à l’honneur

Après deux ans d’arrêt, l’édition 2021 du festival de la Côte d’Opale célèbre la chanson française dans toute sa variété et s’adresse à toutes les générations. Le festival se poursuit à Boulogne-sur-mer, à Condette, à Desvres, à Neufchâtel-Hardelot, à Outreau et au Portel jusqu’au 25 juillet 2021.

Au programme : Benjamin Biolay, Grand Corps Malade, Les Innocents, P.R2B, Juliette, Camélia Jordana et Keren Ann.

Source: Lire L’Article Complet