La Philharmonie des enfants, espace ludique qui permettra aux plus jeunes de s’immerger dans la musique ou de s’improviser en chef d’orchestre le temps d’une heure, sera inaugurée le 29 septembre, a annoncé mardi 27 avril la Philharmonie de Paris.

Seuls ou en groupe, les enfants de 4 à 10 ans découvriront librement une trentaine d’installations pour “jouer, explorer, écouter, vivre et sentir la musique”, indique un communiqué.

Une expérience autonome et instinctive

Construit sur 1 000 mètres carrés au sein du bâtiment de la Philharmonie, au nord-est de Paris, financé par le public et le privé pour un coût total de 10 millions d’euros, cet espace attend jusqu’à 200 000 visites par an. Sous l’impulsion du directeur général de la Philharmonie Laurent Bayle, l’idée est née après le succès des ateliers de musique pour enfants proposés par l’institution.

La visite s’effectue avec des accompagnateurs adultes, mais les enfants se prêteront à cette expérimentation de manière autonome et instinctive, en évoluant dans cinq “îlots” cloisonnés acoustiquement et dont la scénographie a été conçue par Constance Guisset.

“Le lieu est accessible aux enfants, quelle que soit leur capacité motrice, psychomotrice ou connaissance musicale, ainsi qu’aux enfants en situation de handicap”, a expliqué la directrice du projet Mathilde Michel-Lambert, lors d’une récente visite de presse au chantier. Une “forêt de sons” offrira une “expérience physique et scientifique du phénomène du son” tandis que l’îlot “machines sonores”, conçu par des luthiers ou encore des facteurs d’orgues, permettra de comprendre les différents instruments.

Découvrir le tempo et l’intensité du son

Dans la partie “En scène !”, l’enfant s’improvisera en maestro : un orchestre animé par une création lumineuse, va “jouer” grâce à une reconnaissance de ses gestes. Le logiciel a été élaboré par une filiale du centre de recherches de l’Ircam, et l’Orchestre de Paris a enregistré les pistes sonores. “Les petits découvriront le tempo et l’intensité du son”, a expliqué Mathilde Michel-Lambert. “On veut concentrer l’attention des enfants sur l’écoute et leurs sensations, et non sur des écrans”.

Dans un autre espace appelé “graines de star”, les enfants peuvent se constituer en mini groupe de rock et jouer en live une partition graphique grâce à des instruments et un clavier simplifiés. Ils seront munis d’un bracelet connecté grâce auquel ils pourront, après la visite, récupérer des vidéos, des sons ou des photos souvenirs sur le site de la Philharmonie.

Source: Lire L’Article Complet