Aya Nakamura vient de dévoiler son nouvel album “AYA”. Voici notre critique.

Récemment on vous annonçait que Lacrim et Maes avaient dévoilé le clip de Boston George et nous nous retrouvons aujourd’hui pour vous parler d’AYA, le nouvel album d’Aya Nakamura ! Oui, enfin, il est disponible. Si vous hésitez à l’écouter, on vous laisse découvrir notre critique dès maintenant pour vous faire une idée du projet. “AYA” débute par l’histoire d’une rupture amoureuse dans “Plus jamais”, le feat avec Stormzy. On est directement dans le bain et dans le thème de l’album : l’amour. Il s’agit d’un titre/intro efficace, où les voix des deux artistes se mêlent parfaitement. Nous découvrons en suite “Tchop” un son avec une instru rythmée qui va devenir notre nouveau “Pookie”. Ensuite c’est le tour de deux morceaux que vous connaissez certainement déjà par cœur : “Doudou” et “Jolie nana”. Puis place à un de nos morceaux préférés : “Fly”, dans lequel Aya est très love et déclare sa flamme à sa moitié.

On quitte un peu le love dans “Biff” où Aya explique qu’elle a réussi toute seule. Puis on découvre “Sentiments grandissants” et “Love de moi” deux titres love comme leurs noms l’indiquent. Aussi efficaces l’un que que l’autre. “Ca blesse” fait également partie de nos titres favoris, l’instru, les paroles, le refrain : on est convaincus. “Mon chéri” nous ambiance grâce à son instru très zouk love. “Hot” et “Nirvana” suivent, deux morceaux où Aya déclare une nouvelle fois sa flamme sur une instru à la fois calme et rythmée. Dans “La machine” la chanteuse se confie sur sa vie, son succès, ses déceptions… La rappeuse anglaise Ms Banks débarque sur “Mon Lossa”, il s’agit du deuxième feat et il est aussi réussi que le premier ! Et enfin nous terminons par le dernier avec Oboy, “Préféré” qui porte bien son nom puisqu’il fait également partie de nos coups de cœur ! L’album démarre par une rupture et termine sur une histoire d’amour sous zouk love. On valide.

Source: Lire L’Article Complet