C’est leur moment. Dans le décor champêtre du moulin de Bâlines dans la campagne normande, quinze apprentis musiciens jouent à l’heure de l’apéritif musical proposé chaque jour en ces lieux à l’occasion du festival des étoiles symphoniques. C’est un ensemble de Bondy en Seine-Saint-Denis qui est à l’honneur ce soir-là. Pour ces enfants, ce concert est une belle récompense, un premier accomplissement dans leur apprentissage de la musique classique. 

Dans le cadre de la 7e édition du festival qui se tient dans l’Eure jusqu’au 27 août, ces jeunes de la région parisienne ont été initiés pendant l’année au sein de leur école à la pratique d’un instrument. Ils jouent toujours en collectif, ce qui les rassure. “C’est plus difficile de jouer seule, car dans un orchestre on a des amis pour se guider”, témoigne Alice, une musicienne en herbe. 

“La musique, c’est une sorte d’échappatoire pour eux”

C’est grâce à l’association Passeur d’Art, qui intervient dans les établissements scolaires, que cette initiative est possible. “Cela leur apporte l’écoute, le sens du collectif. On insiste vraiment là-dessus. On a tous besoin de chaque individu. Je pense que c’est exceptionnel”, confie Marthe Derosières, professeure de musique.

Les musiciens les plus chevronnés du festival ont pris sous leur aile les débutants de Bondy. “La musique, c’est un peu comme une sorte d’échappatoire pour eux. Le fait qu’ils puissent pratiquer avec nous, ça leur permet de voir différentes choses. On peut les aider, les encadrer. Je trouve ça formidable qu’à travers la musique on puisse tous se réunir ensemble”, raconte Mickaël, 17 ans. 

Pour clore en beauté cette quinzaine, le dernier concert du festival rassemblera la totalité de ces musiciens en plein air à Verneuil d’Avre et d’Iton. Ceux venus de Bondy seront bien sûr de la fête. 

Source: Lire L’Article Complet