Ajoutez cet article à vos favoris en cliquant sur ce bouton !

Aux Etats-Unis, une téléspectatrice à l’œil avisé a repéré un gonflement inhabituel au niveau du cou de la journaliste américaine Victoria Price. Elle a décidé de lui envoyer un e-mail pour l’alerter. Grâce à son avertissement, la reporter a découvert qu’elle était atteinte d’un cancer de la thyroïde.

“Je viens juste de voir votre sujet. Ce qui m’inquiète, c’est la bosse sur votre cou. S’il vous plaît, faites vérifier votre thyroïde. (…) Cela me rappelle mon propre cou. Dans mon cas, ça s’est révélé être un cancer ”. C’est le message alarmant qu’une téléspectatrice a envoyé à Victoria Price, journaliste d’investigation de la chaîne WLFA-TV à Tampa, en Floride aux États-Unis.

Cancer de la thyroïde : ”Sans ce mail, je n’aurais jamais appelé mon médecin”

Inquiète et secouée par ce message d’avertissement, la journaliste de 28 ans a suivi le conseil de cette téléspectatrice bienveillante. Une semaine après avoir reçu cet e-mail, Victoria Price s’est rendue chez son médecin. Elle a tout d’abord réalisé des tests sanguins et une échographie, qui, selon elle, se sont révélés “suspects”. Selon le quotidien américain The New York Times, la reporter a ensuite été orientée vers un spécialiste de la thyroïde. Le diagnostic est tombé le 21 juillet dernier : la téléspectatrice avait vu juste. À cette date, Victoria Price a appris qu’elle était atteinte d’un cancer de la thyroïde et que celui-ci se propageait vers les ganglions lymphatiques.

La journaliste devait être opérée ce lundi 27 juillet pour enlever la tumeur, sa thyroïde et quelques ganglions lymphatiques voisins. Elle a partagé son diagnostic et quelques photos de son cou cette semaine sur Twitter. “La tumeur est au milieu de sa thyroïde, poussant la glande vers le haut et l’extérieur”, a-t-elle expliqué aux internautes curieux qui lui ont demandé des précisions. La reporter a raconté qu’elle s’était “sentie mal” et fatiguée au cours des derniers mois, mais qu’elle avait attribué cela au stress et au fait qu’elle avait beaucoup travaillé pour couvrir la pandémie de coronavirus.

Victoria Price a exprimé sa gratitude envers cette téléspectatrice. “Si je n’avais pas reçu ce mail, je n’aurais jamais appelé mon médecin. Le cancer aurait continué de se répandre. C’est une idée effrayante”, a-t-elle déclaré au New York Times. “Je serai éternellement reconnaissante envers cette femme qui a pensé à m’envoyer un mail alors qu’on ne se connaissait pas. Elle n’avait aucune obligation de le faire mais elle l’a quand même fait”, peut-on lire dans sa publication.

A bit of ~personal news~ to share.

Turns out, I have cancer. And I owe it to one of our wonderful @WFLA viewers for bringing it to my attention.

I’ll be off work for a bit after tomorrow, but I’ll see y’all soon 🥰 pic.twitter.com/UMsoj2SjtM

Cancer de la thyroïde : le symptôme qui doit alerter

Le cancer de la thyroïde est une tumeur maligne qui se présente dans les cellules de la thyroïde. Cette maladie entraîne généralement peu de symptômes et évolue souvent de manière silencieuse. Cette affection se manifeste principalement par un nodule indolore et non gênant, qu’il est possible de détecter lors d’une palpation du cou ou des examens d’imagerie.

À lire aussi :

⋙ Cancer : 4 bonnes habitudes à prendre pour réduire les risques

⋙ Cancer du poumon : pourquoi il n’est jamais trop tard pour arrêter de fumer

⋙ Cancer des os : les symptômes qui doivent alerter

Nos meilleurs conseils chaque semaine par mail pendant 2 mois.
En savoir plus

Source: Lire L’Article Complet