Un palmarès époustouflant et une popularité incroyable n’ont malheureusement pas épargné le judoka Teddy Riner de la bêtise d’une poignée d’individus. Alors qu’il continue de faire écho aux quatre coins du monde, le sportif a été une victime collatérale du mouvement américain Black Lives Matter.

Les débats et marches un peu partout sur la planète autour de la question du racisme – dans la foulée de la mort de George Floyd aux États-Unis – chagrinent quelques esprits grincheux à l’idée de voir les choses changer… Une petite poignée va même jusqu’à revendiquer une haine de l’autre. Le sportif Teddy Riner en a fait les frais.

L’Institut national du sport, de l’expertise et de la performance (Insep), dans le 12e arrondissement de Paris, a été tagué le 28 juin 2020 par des inscriptions racistes et des insultes couvrant des photos de sportifs français comme le judoka Teddy Riner ou l’athlète spécialiste du 110 mètres haies, Dimitri Bascou. “Ce matin ont été découvertes des insultes racistes sur les photos d’athlètes des Jeux de Rio, disposées sur les grilles extérieures de l’Insep au coeur du bois de Vincennes. L’établissement public, qui a fait immédiatement constater cet outrage, condamne fermement ces actes et déposera plainte auprès des services de police. L’Insep condamne avec la plus grande vigueur ces actes inqualifiables“, a déclaré dans un communiqué sur Twiter, Ghani Yalouz, le directeur général de l’institut.

Le monde du sport, qui essaye tant bien que mal de partager des valeurs de respect de l’autre, de solidarité et d’esprit d’équipe, a réagi en masse pour condamner ces injures racistes. Le nageur multimédaillé Camille Lacourt – lui aussi en lice aux Jeux de Rio en 2016 – a notamment pris la parole sur Instagram en partageant des photos avec les fameuses inscriptions. En légende, il écrit : “Tristesse et dégoût ! Je ne resterai pas silencieux face à de tels actes ! Pour moi, tous les sportifs français ne sont que bleu blanc rouge, couleur de notre drapeau qui représente l’égalité, la fraternité et la liberté. Ne laissons pas une minorité stupide et si peu éduquée diviser notre pays !” Un beau message de son soutien à Teddy Riner et ses camarades.

Sur les réseaux sociaux, d’autres grands sportifs ont aussi condamné cet acte comme l’ancien champion du monde de foot Bixente Lizarazu. La ministre des Sports, Roxana Maracineanu, a de son côté rappelé “que le combat contre le racisme (devait) se poursuivre“.

#insultesracistes
Nous ne baisserons pas la tte, nous ne cderons aucun terrainla haine,la lchet etla btise. J’apporte aujourd’hui mon soutien amical et indfectible aux personnes qui sont personnellement agresses pic.twitter.com/330m2WPsgl

Source: Lire L’Article Complet