Donner plus de place au sport à l’école, c’est l’objectif du gouvernement. Apprentissage de la natation et du cyclisme, mais aussi possibilité pour les élèves de pratiquer 30 minutes d’activité sportive par jour. Des expérimentations vont bientôt démarrer dans certaines écoles primaires.

30 minutes de sport par jour à l’école

Lancée en association avec le comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, les deux ministres ont également annoncé une initiative destinée à proposer à chaque enseignant du primaire de consacrer 30 minutes par jour à une activité physique, dans le temps scolaire ou périscolaire.Plusieurs académies expérimenteront dès cette année les 30 minutes d’activités physiques et sportives, qui constituent un enjeu de bien-être et de santé essentiel.”, explique le ministère de l’éducation nationale, de la jeunesse et des sports. Dans le cadre de l’annonce de ces grandes priorités pour le sport, Roxana Maracineanu et Jean-Michel Blanquer ont insisté sur l’importance de créer davantage de passerelles entre le monde scolaire et le monde associatif sportif, mais aussi de renforcer la continuité éducative dans les différents temps (scolaire, périscolaire) notamment dans les Cités éducatives.

Vers les Jeux olympiques et paralympiques de 2024 à Paris

Newsletter

Les informations recueillies sont destinées à CCM Benchmark Group pour vous assurer l’envoi de votre newsletter.

Elles seront également utilisées sous réserve des options souscrites, à des fins de ciblage publicitaire.

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

Voir un exemple

Avec les Jeux Olympiques en ligne de mire, les ministres de l’éducation et des sports installeront dès octobre 2020, un comité de pilotage réunissant le mouvement sportif et les ministères de l’Agriculture, de l’Enseignement supérieur ainsi que les secrétariats d’État à l’Enfance et au Handicap pour définir des mesures applicables dès la rentrée 2021 afin de renforcer la place du sport à l’école. Plusieurs propositions sont déjà l’étude et seront étudiées dans les prochaines mois : l’enseignement de spécialité EPS au Baccalauréat général et technologique, la création d’une voie professionnelle ” métiers du sport ” dans l’enseignement secondaire,  la création d’internats d’excellence sport.

Source: Lire L’Article Complet