Située au centre de la Turquie, la Cappadoce attire les visiteurs du monde entier avec ses formations géologiques et ses villages troglodytes. Voici les endroits qui nous ont tapé dans l’œil.

Capitale mondiale de la montgolfière, la Cappadoce est une région historique du centre de la Turquie. Elle figure même parmi les meilleures destinations européennes en 2021. Voici plusieurs sites majestueux à découvrir, depuis le sol, comme depuis les airs !

Gorëme

Située à 1 100 mètres d’altitude, la vallée de Gorëme est l’un des sites les plus connus de Cappadoce. Et pour cause : on y trouve un village troglodyte du même nom, situé au milieu de formations rocheuses baptisées “cheminées de fées”. Les premiers habitants seraient arrivés entre 1800 et 1200 avant J-.C.

L’emplacement central de cette vallée a attiré les convoitises au fil des siècles entre de nombreux empires rivaux, comme les Grecs et les Perses. Cela a conduit la population locale à creuser des abris dans la roche, afin de se protéger. Lors de la dominance de l’Empire romain, la région accueillait également les Chrétiens fuyant Rome. De nombreuses églises rupestres ont été construites à cette époque et sont toujours présentes.

>>> Si vous voulez découvrir en images les 11 plus beaux lieux de Cappadoce, direction notre diaporama !

https://www.instagram.com/p/CLmmDojB6Nm/

View this post on Instagram

Derinkuyu

Ville souterraine la plus grande de Turquie, Derinkuyu signifie “puits profond”. Elle aurait été creusée au VIIIe siècle avant J-.C. Elle servit notamment de refuge aux Chrétiens grecs face à l’Empire romain, et aux Chrétiens orthodoxes chassés par les Omeyyades et les Abbassides. La ville pouvait accueillir jusqu’à 20 000 personnes et pouvait être fermée de l’intérieur. Tombée peu à peu dans l’oubli, elle fut redécouverte par hasard en 1963 par un homme qui effectuait des travaux d’agrandissement de sa maison. Elle est aujourd’hui ouverte à la visite.

La vallée de l’amour

Située dans le parc national de Göreme, cette vallée est célèbre grâce à ses imposantes formations géologiques. Baptisées “cheminées de fées, celles-ci ont une forme très suggestive. Leur formation est due à l’activité volcanique de la région il y a des millions d’années. Le tuf volcanique résultant des éruptions des volcans fut façonné au fil des millénaires par le vent et la pluie, puis par l’homme. Ce site est classé au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO depuis 1985.

https://www.instagram.com/p/CIdsu-6BQBk/

View this post on Instagram

Zelve

Après Gorëme, voici un autre musée à ciel ouvert. Moins connu, il est donc moins fréquenté par les visiteurs venus découvrir la Turquie, ce qui vous permettra de vous balader dans le calme. Là, vous pourrez admirer des cheminées en tuf, des peintures rupestres, des églises, pigeonniers et autres habitations, creusés dans la roche.

Kizilcukur

Surnommée “la vallée rouge”, Kizilcukur offre des paysages spectaculaires. Le plateau est en effet traversé d’une faille profonde dans laquelle se trouvent de nombreux pitons de tuf modelés par l’érosion. Le coucher de soleil sur ces falaises orangées, ocres, ou rouges, est à couper le souffle.

A lire aussi :

⋙ Quels sont les plus beaux parcs nationaux d’Europe ?

⋙ Quels sont les plus beaux road-trips d’Europe ?

⋙ Les 10 plus belles villes de Grèce

Source: Lire L’Article Complet