Ou comment hisser l’indétrônable pantoufle au rang de véritable accessoire mode.

Parce qu'on les porte aussi bien chez soi qu'en ville, voici 4 jolies marques de chaussons où trouver la pépite homewear de l'automne. 

Capulette

Lancé en 2016, ce label de chaussons vénitiens a très vite séduit les filles de la mode, Ana Girardot en tête de liste. Le crédo ? Privilégier l'artisanat local pour des méthodes de productions plus green. Confectionnée dans des tissus exclusifs et sublimés de broderies, les couleurs éclatantes dans lesquelles est déclinée cette pantoufle font d'elle l'accessoire good vibes du moment.

Pourquoi on l'aime ? Pour son engagement pour le “handmade”, en privilégiant des circuits courts de production et en faisant appel aux artisans. 

https://www.instagram.com/p/BwpKbOTgfDR” data-instgrm-version=”12″>View on InstagramLe Monde Beryl

Façon slippers ou mules, les chaussons de ville Le Monde Beryl sont aussi la bonne option mode pour l'intérieur. Confortables et élégantes, ces créations signées des deux amies Lily Atherton Hanbury et Katya Tyumentseva, garantissent des méthodes de production avec une pollution minimale. 

Pourquoi on l'aime ? Pour son savoir-faire italien sublimé, chaque modèle étant imaginé en velours et cuir made in Italy. 

https://www.instagram.com/p/CF9lIcipAO5″ data-instgrm-version=”12″>View on InstagramVibi Venezia

Deux soeurs originaires de Venise, Vera et Viola Arrivabene osent le pari d'ajouter un supplément mode aux traditionnelles slippers portées par les gondoliers. Résultat ? Des modèles à prix très doux, déclinés dans une large palette chromatique qui renferment toute la magie de la Cité des Doges. 

Pourquoi on l'aime ? Avec près de 1000 possibilité en termes de matériaux, les chaussons Vibi Venezia s'adaptent à chaque vestiaire. 

https://www.instagram.com/p/B9CF0A5o5WY” data-instgrm-version=”12″>View on InstagramMila Jack

Avec un défi de taille, rendre ses lettre de noblesses au traditionnel chausson, Elisa Niedzielski Rochon lance Mila Jack en octobre 2016. Depuis le label comporte deux lignes, indoor et outdoor, où chaque modèle convient aussi bien au vestiaire féminin que masculin. Cousu et assemblé à la main au Portugal au sein d’un atelier familial spécialisé dans la fabrication de chaussures depuis 1972, chaque chausson fait la part belle à un savoir-faire ancestral.

Pourquoi on l'aime ? Pour ses chaussons personnalisables où l'on peut y faire broder ses initiales. 

https://www.instagram.com/p/B43Ud4VIjj6″ data-instgrm-version=”12″>View on InstagramRetrouvez plus de mode et de tendances sur Vogue.fr
Quand la mode se mobilise pour lutter contre l'épidémie de coronavirus
House Party, l'application sociale qui fait du bien 
6 astuces faciles pour une garde-robe responsable

Encore plus de Vogue sur YouTube :

https://youtube.com/watch?v=9bfv_G3SLmI%3Fembed_config%3D%257B%2522adsConfig%2522%253A%257B%2522adTagParameters%2522%253A%257B%2522iu%2522%253A%2522%252F5574%252Ffr-vogue-cp%252Fmode%252Fen-vogue%252Farticle%252FYoutube-PFP%2522%252C%2522cust_params%2522%253A%2522cms%253Dcopilot%2526site-name%253DVogue%2526market-name%253Dfrance%2526page-url%253Dhttps%253A%252F%252Fwww.vogue.fr%252Fmode%252Farticle%252Ftendance-chaussons-chics-porter-chez-soi-quarantaine%2526page-template%253Darticle%2526article-id%253D5e6f60b6dd6a9a0008512c32%2526gallery-embeds%253Dno%2526content-type%253Dstandard%2526article-tag%253Dchaussures%252Cmode%252CA%2520la%2520maison%252CSp%25C3%25A9cial%2520Automne%2526experience%253Dcompass%2526category%253Dmode%2526subcategory%253Den-vogue%2526video-embeds%253Dyes%2526ceros-embed%253Dno%2526platform%253Dweb%2526feature-flags%253Da2a-false%252CageGate-false%252CampNativeAds-false%252CarticleEmbedExternalLinks-false%252CarticleEmbedInlineArticles-true%252CarticleEmbedInlineGalleries-false%252CarticlePopInTag-false%252CatjsonArticleBody-false%252CautoplayYouTubeVideosOnVideoPage-true%252CcategorySubNavigation-false%252Cdinosaur-false%252CdisplayMoreArticles-false%252CdynamicAffiliateDisclaimer-false%252CdynamicAffiliateDisclaimerTop-true%252CfastAdsV6-false%252CgalleryStickyBottomAd-false%252CglobalAnalytics-false%252CgwaArticle-false%252ChideCerosEmbed-false%252CimageOverlay-false%252CimageOverlayAppendOrientation-false%252CjsonToObject-false%252ClogoVariation-%252CnativeShareLargeButtonOnTopper-true%252Cnewsletter-false%252ColdBrowserWarning-false%252CrecommendChangePopInTag-false%252CrefreshAds-false%252CregistrationWall-false%252CrelatedContentRecommendations-true%252CseoMetaRobots-true%252CslimNavigation-true%252CstickyBottomArticleAd-true%252CstickyBottomHomepageAd-false%252CstickyBottomTopicAd-false%252CstickyHeader-false%252CteadsNativeFallback-true%252CtopicNativeSlice-false%252CuserAccountNav-false%252CyieldToAds-false%252ConeTrust-true%252Csentry-true%252CshowAdsInGalleryBody-false%252CalwaysOnControlFlag-false%252CarticlePopInTag2-false%252CcerosRecommendations-false%252CtestMultivariant-A%2526kvid%253D9bfv_G3SLmI%2526video-embed-index%253D1%2522%257D%252C%2522nonPersonalizedAd%2522%253Afalse%257D%257D
Source: Lire L’Article Complet