L’inscription à la maternité est une étape importante de la grossesse. Comment la choisir et à quel moment s’inscrire ? On vous explique tout.

Restez informée

Quand s’inscrire à la maternité ?

En fonction de la maternité où vous souhaitez accoucher, la réponse est claire : le plus tôt possible ! Dans certaines maternités, notamment en Île de France, il est recommandé de s’inscrire dès le tout début de la grossesse. Maternités de niveau 3 ou maternités très prisées pour leur approche naturelle sont par exemple très prisées. Quelle que soit votre région, le plus tôt sera donc le mieux !

Il arrive a contrario dans certains établissements que l’inscription ne soit pas possible avant la fin du premier trimestre. Mieux vaut consulter rapidement le site internet de la maternité que vous convoitez pour connaître ses modalités d’inscription.

Comment choisir sa maternité ?

Plusieurs critères, propres à chaque couple, entrent évidemment en ligne compte dans le choix de la maternité :

  • Hôpital ou clinique
  • la proximité géographique
  • le niveau de prise en charge (maternité de niveau 1, 2 ou 3)
  • le pourcentage de péridurales, de césariennes et d’épisiotomie
  • la possibilité d’avoir ou non un chambre individuelle
  • la présence d’une “salle nature”

Ces critères sont évidemment propres à chaque couple et il convient donc de se poser les bonnes questions et de réfléchir à ce qui est le plus important avant de faire un choix. Il faut aussi garder à l’esprit que des complications au cours de la grossesse peuvent amener à accoucher dans une maternité plus à même de les prendre en charge. Autre élément à prendre en compte, après deux bébés nés très rapidement, mieux vaut éviter de choisir une maternité trop éloignée de son domicile…si on ne veut pas accoucher dans la voiture !

Qu’est-ce qu’une maternité de niveau 3 ?

Les maternités de niveau 3 peuvent assurer le suivi des grossesses normales mais elles sont aussi équipées pour prendre en charge les grossesses pathologiques ou à haut risque de prématurité. Ces maternités disposent évidemment d’une unité d’obstétrique mais aussi d’une unité de réanimation néonatale et d’une unité de néonatalogie avec soins intensifs. Les complications pouvant affecter la maman et le bébé peuvent ainsi être prises en charge au sein du même établissement, évitant ainsi une séparation douloureuse lorsque l’un ou l’autre doit être transféré.

Inscription à la maternité : puis-je m’inscrire n’importe où ?

A l’inverse des établissements scolaires qui sont sectorisés en fonction du lieu de résidence, il est tout à fait possible de s’inscrire dans n’importe quelle maternité. S’il est toujours préférable de s’inscrire dans une maternité relativement proche de son domicile, il n’est pas nécessaire qu’elle soit dans la même ville.

L’inscription à la maternité est-elle obligatoire ?

Une femme enceinte qui se présente dans une maternité le jour de son accouchement sera prise en charge comme la loi l’exige et même si elle n’est pas inscrite au sein de cet établissement. L’inscription à la maternité n’est donc pas obligatoire, mais elle est toutefois vivement recommandée, y compris pour les femmes qui envisagent un accouchement à domicile. Savoir où l’on va accoucher est rassurant, cela permet de se familiariser avec les lieux, de rencontrer le personnel lors des différents rendez-vous mais aussi d’avoir l’esprit plus tranquille le jour J.

A lire aussi :

⋙ Grossesse : les 12 critères indispensables pour choisir sa maternité

⋙ Accouchement : 9 choses que les futurs papas peuvent faire le jour J

⋙ Inscription à la maternité : les démarches à effectuer

Source: Lire L’Article Complet