Le déconfinement aura bien lieu le lundi 3 mai avec la levée de restriction des déplacements et la fin des attestations, mais le reste se fera progressivement, de début mai à fin juin, a précisé Emmanuel Macron, le 26 avril, en visite dans une école de Melun (Seine-et-Marne).

  • Voyages et quarantaine obligatoire à l’arrivée en France : ce qu’il faut savoir
  • Déconfinement : ce qu’il va se passer dans les écoles dès la réouverture le 26 avril

Des réouvertures des restaurants progressives “fin mai ou en juin”

Dans la classe de CM2 de l’école Paul-Cézanne de Melun, le président de la République a précisé le calendrier de déconfinement. Les réouvertures des lieux fermés, et notamment celle des restaurants, auront lieu “par étapes”, en prenant en compte le taux d’incidence de chaque département.

“Avec le temps qui est plus chaud, le fait qu’on vaccine de plus en plus de gens et qu’on a diminué le nombre de cas avec les efforts des dernières semaines, on devrait progressivement tout doucement rouvrir les choses à partir du début du mois de mai“, a-t-il lancé.

En revanche, la réouverture des restaurants ne devrait pas intervenir tout de suite : “Je pense qu’on ne peut pas rouvrir les restaurants, disons fin-mai ou en juin, dans des départements où ça circule encore beaucoup“. Il faudra également définir les jauges et règles à respecter à l’intérieur.

À la date du 23 avril, la taux d’incidence était de 306,02 pour 100.000 habitants à l’échelle nationale, avec des disparités notables (91,8 pour le Finistère, 449 pour Paris).

Ouverture des lieux culturels mi-mai, avec jauges limitées

Questionné sur l‘ouverture des monuments et lieux culturels, il a répondu qu’elle aura bien lieu “avec des jauges limitées et un accès privilégié pour les scolaires à partir de la mi-mai“. Cette date a déjà été évoquée par le porte-parole du gouvernement et le Premier ministre la semaine dernière. 

La ministre de la Culture Roselyne Bachelot a expliqué à l’AFP, repris par Le Point, le 23 avril, que cette ouverture est envisageable à la mi-mai “si la situation épidémique le permet”. Ni les lieux concernés, ni les jauges envisagées sont connus.

Ces étapes de calendrier de réouvertures seront précisées par le chef de l’État lors d’une allocution télévisée. Invité de LCI le 26 avril dans la matinée, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a précisé que le chef de l’État s’exprimera “prochainement”. D’après la chaîne d’information, une allocution télévisée devrait avoir lieu “au plus tard le 5 mai”.

“19 heures, c’est trop tôt” : vers un allègement du couvre-feu

Le Premier ministre a annoncé lors de sa conférence de presse du 22 avril que le couvre-feu de 19 heures à 6 heures de matin restera en vigueur “jusqu’à nouvel ordre”, malgré le déconfinement.

Interrogé par une élève en pleine séance de questions-réponses, Emmanuel Macron a dit que l’exécutif va “essayer de le décaler un peu, car 19 heures c’est très tôt.” D’après Le Parisien, ce changement devrait seulement intervenir à partir de la mi-mai.

  • Covid-19 : l’obligation du port du masque assouplie pour les personnes vaccinées
  • Covid-19 : le port du masque est-il vraiment obligatoire sur la plage ?

Source: Lire L’Article Complet