Ces quelques habitudes à appliquer au quotidien sont idéales pour soulager le stress lié à la pandémie et aux confinements successifs.

Restez informée

Avoir la possibilité de se défouler dans une salle de sport et avoir le soutien d’un coach personnel, c’est bien. Mais avez-vous essayé de vous entraîner dans le confort de votre maison ou de votre appartement face à un écran, à l’heure qui vous arrange ? En raison de la situation pandémique actuelle et du confinement, les séances sportives et bien-être à distance se sont davantage popularisées. Pourquoi ? Car le besoin d’équilibre et d’introspection s’est accru, en raison du confinement qui nous oblige à apprécier notre propre présence. Sissy et Victoire (spécialistes du bien-être et stars des réseaux sociaux) vous livrent 4 conseils afin de tenir bon jusqu’à la fin du confinement !

S’éloigner des aliments ultra-transformés

En plus d’être très caloriques, les aliments ultra-transformés (sodas, charcuterie, biscuits…) ne rassasient pas efficacement. Pire encore : leur taux élevé en acides gras saturés, sel, sucre, peuvent provoquer des dégâts : surpoids, obésité, cancers, symptômes dépressifs, troubles digestifs, maladies cardiovasculaires… La solution ? L’alimentation vivante, qui consiste à “manger brut, non transformé et le moins cuit possible, afin de préserver au maximum les vitamines et minéraux présents dans les aliments vivants” précise Victoire, coach en ligne.

Pratiquer la méditation

Des études démontrent que la méditation aide à réduire les pensées distrayantes et ruminantes, à améliorer l’attention, la santé physique et la qualité des relations familiales et professionnelles. Lors des précédents confinements, Victoire (qui compte plus de 194.000 abonnés sur YouTube grâce à son contenu santé/bien-être) s’est d’ailleurs laissée séduire par cette thématique, afin de répondre aux nouveaux besoins de sa communauté (psychologiquement touchée par la crise sanitaire actuelle). “Je leur donne des pistes de mieux-être, que ce soit par des séances de sport, mes programmes sportifs ou par des séances de méditation” confie-t-elle.

Faire de l’exercice physique

Nous savons à quel point l’activité physique est importante au quotidien. Ses bénéfices sont nombreux : anti-stress, amélioration de la qualité du sommeil, renforcement musculaire et immunitaire… L’activité physique est devenue d’autant plus indispensable en cette période anxiogène. “Le sport est primordial pour maintenir sa santé physique et mentale” explique Sissy, YouTubeuse star des réseaux sociaux (qui a déjà rassemblé plus de 80.000 personnes lors de l’un de ses lives sportifs sur Instagram) et fondatrice de TSE. S’il est indispensable, c’est parce qu’au cours de sa pratique, plusieurs hormones sont libérées. Parmi elles : les endorphines (qui ont pour fonction de contrôler l’anxiété et de réduire le stress) et la sérotonine (qui agit positivement sur l’humeur et la qualité de sommeil).

S’accorder un temps de repos

Pour mieux appréhender cette période anxiogène, il est également important d’apprendre à s’accorder un véritable temps de repos. “Parfois, il est bon de ne rien faire” explique Victoire. “Se recentrer, s’écouter et tâcher de comprendre ce dont on a réellement envie et besoin, c’est hyper important” précise la thérapeute holistique.

Source: Lire L’Article Complet