Il est désormais possible de déclarer les résultats de son autotest sur la plateforme “MonAutotest”. Ouvert depuis le 21 juin, ce site permet de faciliter le “contact-tracing” des personnes positives à la Covid-19. On fait le point.

Restez informée

Depuis le 12 avril dernier, les autotests sont disponibles à la vente dans les pharmacies. Ces tests de dépistage de la Covid-19 sont réservés aux personnes asymptomatiques de plus de 15 ans. Dans un communiqué publié le 16 mars, la Haute Autorité de Santé (HAS) avait donné son feu vert pour leur utilisation en France. L’organisme avait cependant précisé qu’ils sont “des outils de dépistage complémentaires aux tests déjà utilisés” dans l’Hexagone.

Le gouvernement lance une plateforme pour indiquer les résultats des autotests

Il est donc possible de réaliser un autotest depuis son domicile. Pour ce faire, il est nécessaire “d’introduire un écouvillon spécifique pour le prélèvement nasal dans le vestibule narinaire sur 3 à 4 cm jusqu’au cornet nasal médian”, indique la HAS. Il convient ensuite plonger l’écouvillon dans un tube renfermant un réactif. Les résultats sont disponibles au bout d’une vingtaine de minutes grâce à une bande de lecture. En cas de résultat positif, le patient doit s’isoler et réaliser un test PCR ou antigénique afin de le confirmer.

Pour recenser les résultats de ces tests, le ministère des Solidarités et de la Santé a développé la plateforme “MonAutotest”. Accessible depuis le 21 juin, ce site permet de déclarer le résultat de son autotest et d’assurer le “contact-tracing”. Il convient de s’inscrire sur la plateforme avant de renseigner le résultat de son test de dépistage.

Il n’est pas obligatoire de déclarer les résultats des autotests

Plusieurs catégories doivent être complétées. Le patient précise son nom, son prénom, son année de naissance ainsi que son sexe. Dans la rubrique “réalisation autotest”, la personne peut préciser la date et le lieu (département) de son test de dépistage. Il faut également indiquer l’origine de son autotest c’est-à-dire s’il a été réalisé dans le cercle privé, dans un établissement scolaire ou dans le milieu professionnel. Pour finir, il est nécessaire de confirmer le résultat de son test de dépistage : positif, négatif ou indéterminé et d’enregistrer sa déclaration.

Il n’est cependant pas obligatoire de déclarer le résultat de son autotest. Les données enregistrées sur la plateforme “MonAutotest” sont conservées pendant trois mois et les informations personnelles sont “pseudonymisées”.

Source: Lire L’Article Complet