Et si l’appareil idéal pour nettoyer certains masques de protection se trouvait dans un placard de la cuisine ? Selon des chercheurs américains, les autocuiseurs électriques seraient efficaces pour désinfecter un type de masque en particulier. Découvrez comment fonctionne cette méthode de décontamination.

Face à la recrudescence des cas de Covid-19 en France, le port du masque a été rendu obligatoire dans les lieux clos comme à l’extérieur. Il convient ainsi de posséder plusieurs protections, en particulier si l’on utilise des masques chirurgicaux qui ne réunissent pas les conditions pour être lavés ou réutilisés.

En revanche, les masques en tissu sont lavables et réutilisables. Mais avant de les réutiliser, il convient de les nettoyer. L’Association française de normalisation (Afnor) recommande de les passer à la machine avec de la lessive classique. Le cycle doit être au minimum de 30 minutes, et la température de 60°C afin d’éliminer un maximum de bactéries. Il faut ensuite les sécher avant de les réutiliser, soit au sèche-linge, soit à l’air libre.

  • FEMME ACTUELLE – Xavier Dupont de Ligonnès : cet étrange tic qui le trahit

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – "Chasseurs d'appart" : la déclaration d'amour originale d'un candidat à sa compagne

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Laurent et Maud ("L'amour est dans le pré 2019") : leur appel aux dons pour sauver leur ferme

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Michel Sarran : gros coup dur pour le juré de "Top Chef"

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Les bienfaits santé des flocons d'avoine.mp4

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Patrick Swayze : que devient Lisa Niemi, sa femme ?

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Les chroniques de la rédac : ces choses que l'on fait tous à l'école

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Albert de Monaco : sa fille hospitalisée à cause du coronavirus

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Carole Bouquet mise sur écoute par l’Élysée : que cherchait François Mitterrand ?

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – “Ne soyez pas désagréable” : Nagui recadre une candidate de “Tout le monde veut prendre sa place”

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – "L'amour est dans le pré" 2020 : speed-datings, baisers et nouveautés… Karine Le Marchand se confie

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – George Michael : son ex arrêté par la police un marteau à la main en pleine rue !

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Morpho : le guide des silhouettes

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Mini-jupes : les modèles ultra-canons à shopper pour l'arrivée des beaux jours !

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Mort subite du nourrisson : les gestes d’urgence qui peuvent sauver un bébé

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Bill Clinton : ces photos compromettantes qui le lient à l’affaire Epstein

    Femme Actuelle


  • FEMME ACTUELLE – Xavier Dupont de Ligonnès : cet étrange tic qui le trahit
    FEMME ACTUELLE – Xavier Dupont de Ligonnès : cet étrange tic qui le trahit


    Femme Actuelle


  • FEMME ACTUELLE – "Chasseurs d'appart" : la déclaration d'amour originale d'un candidat à sa compagne
    FEMME ACTUELLE – "Chasseurs d'appart" : la déclaration d'amour originale d'un candidat à sa compagne


    Femme Actuelle


  • FEMME ACTUELLE – Laurent et Maud ("L'amour est dans le pré 2019") : leur appel aux dons pour sauver leur ferme
    FEMME ACTUELLE – Laurent et Maud ("L'amour est dans le pré 2019") : leur appel aux dons pour sauver leur ferme


    Femme Actuelle

VIDÉO SUIVANTE

Existe-t-il d’autres méthodes qui permettent de garantir la décontamination des masques ? Des chercheurs américains de l’Université de l’Illinois aux Etats-Unis auraient trouvé une nouvelle alternative pour désinfecter efficacement un type de masque en particulier.

Autocuiseur : une expérience réalisée sur des masques FFP2

Pour trouver cette méthode, les scientifiques ont mené une étude, dont les résultats ont été publiés dans la revue Environmental Science and Technology Letters. Ils ont réalisé une expérience uniquement sur des masques de protection de type FFP2, qui, tout comme les masques chirurgicaux, ne réunissent normalement pas les conditions pour être lavés ou réutilisés.“Un masque FFP retiré ne doit pas être réutilisé. La durée de port doit être conforme à la notice d’utilisation. Dans tous les cas, elle sera inférieure à 8 heures sur une seule journée”, rappelle l’Institut National de Recherche et de Sécurité (INRS) sur son site.

Les chercheurs ont placé les masques FFP2 dans un autocuiseur électrique, dans lequel il n’ont pas rajouté d’eau. Le contenu de l’appareil a chauffé à environ 100 degrés pendant 50 minutes. “Nous recommandons aux utilisateurs de bien vérifier la température pendant la décontamination afin de s’assurer qu’elle est maintenue à 100 degrés pendant 50 minutes”, conseillent les auteurs de l’étude.

L’autocuiseur a désinfecté les masques FFP2 sans les déformer

Les chercheurs ont constaté que la chaleur sèche – due à l’absence d’eau – générée par l’autocuiseur électrique inactivait de manière efficace quatre classes différentes de virus dont le coronavirus Sars-Cov-2. “Les masques de protection respiratoire ont maintenu leur capacité de filtration de plus de 95 % et ont gardé leur forme, toujours correctement posés sur le visage de l’utilisateur, même après 20 cycles de décontamination dans l’autocuiseur électrique”, a déclaré Vishal Verma, co-auteur de l’étude et professeur en génie civil et environnemental de l’Université de l’Illinois. Les auteurs de l’étude ont ainsi estimé que la chaleur sèche générée par la cocotte-minute pourrait être une méthode efficace et utile pour décontaminer les masques FFP2 avant de les réutiliser.

À lire aussi :

⋙ Covid-19 : à partir de quel âge mon enfant devra-t-il porter un masque à l’école ?

⋙ Covid-19 : quels sont les meilleurs et les pires masques ? Une étude fait le point

⋙ Covid-19 : comment savoir quand mettre un masque ? Olivier Véran propose la règle “ABCD”

Source: Lire L’Article Complet