Néons flamboyants, dragons et héros peints à la main ou à la bombe, cabines ornées de lustres, tatamis, tentures… la photographe Julie Glassberg s’est passionnée pour une étonnante pratique japonaise : parer des poids lourds de mille feux.

Des univers méconnus peuplés de personnages hors normes : à travers ses images, la photographe française Julie Glassberg, 36 ans, met en lumière les cultures underground.

Ses projets au long cours l’ont menée à New York, dans l’Ouest américain, en Chine et au Japon, où elle a passé plusieurs mois, en 2015, 2016 et 2019, à travailler sur le monde du dekotora, abréviation de l’anglais decoration truck (camion décoratif).

La pratique, née à la fin des années 1960, consistait à peindre son véhicule pour promouvoir sa région d’origine ou la marchandise transportée. Inspirés par les films, des camionneurs se mirent à orner leurs engins de tentures, lustres et autres loupiotes à LED, puisant dans la culture traditionnelle japonaise, la science-fiction et les séries d’animation.

📸 En images : au Japon, pleins phares sur ces camions décorés de mille feux.

“Beau comme camion nippon”, un sujet “Regard” à découvrir en intégralité dans le magazine GEO de mai 2021 (n°507, Pays basque).

➤ Pour voir tous les numéros de GEO disponibles à l’unité, c’est par ici ! Vous êtes déjà fidèle au contenu GEO ? Alors pour ne rien manquer, découvrez nos formules d’abonnement pour recevoir chaque mois GEO chez vous en toute simplicité.

A lire aussi :

⋙ Japon : petite histoire des mochis, des gâteaux qui tuent

⋙ Tsundoku, komorebi, kawaakari… 15 mots japonais intraduisibles

⋙ Japon : au cœur de la fabrique des thons géants

Source: Lire L’Article Complet