“Mon message à ces patients était le suivant : nous vous entendons haut et fort, et nous nous engageons à travailler avec les pays pour vous assurer de recevoir les services dont vous avez besoin et à faire progresser la recherche pour mieux vous servir”. Lors de son point presse du 21 août, le Directeur général de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, a appelé pour la première fois à une reconnaissance des patients “Covid persistants” et demandé à ce que des études soient menées pour mieux comprendre leurs séquelles.

“Ces patients réclament 3 choses : reconnaissance, réadaptation et recherche”

Le directeur général de l’OMS a estimé que “nous en savons encore relativement peu sur ses effets à long terme”, mais prend le cas de ces malades affirmant souffrir encore des conséquences du coronavirus après leur guérison très au sérieux. 

“Le mois dernier, ma collègue, la Dre Maria van Kerkhove, a contacté les membres d’un groupe dont le nom est ‘Long COVID SOS’, qui représente des patients chez qui la Covid-19 a des effets à long terme, a t-il précisé. Cet après-midi, j’ai eu le plaisir de m’entretenir avec eux. Ils m’ont parlé de leur expérience et des difficultés auxquelles ils sont confrontés. Ces patients réclament 3 choses : reconnaissance, réadaptation et recherche.”

En juin dernier, l’OMS avait déjà évoqué “des symptômes persistants, comme une toux sèche au long cours, de la fatigue ou le souffle court en montant des marches”.

Le désespoir des patients “long Covid”

“On attend la répercussion que ce message va provoquer en France, mais on est vraiment très satisfait, a expliqué à La Dépêche Pauline Oustric, membre du collectif AprèsJ20 en France, qui a pu représenter la France lors de l’audition des “long Covid” par l’OMS.

Et d’ajouter : “Là enfin, il y a quelque chose qui bouge au niveau politique. La Covid ne se restreint pas à des décès et des hospitalisations, la qualité de vie des patients au long terme doit aussi être reconnue. On veut juste faire avancer les choses pour les milliers de patients qui souffrent comme nous et qui ne savent pas pourquoi. Nous voulons que la recherche avance, que la communication sur la réalité de cette maladie avance, que la prise en charge s’améliore.”

Depuis plusieurs mois maintenant, les témoignages de malades ne cessent d’affluer sur les réseaux sociaux où des groupes de soutien se forment. Les malades y partagent leur désespoir à travers des messages postés quotidiennement et dans lesquels ils détaillent leurs symptômes.

21 ans et malade du #Covid_19 depuis 5 mois aujourd’hui ! Dyspnée/essoufflement, douleurs thoraciques, brouillard cérébral/cognitif, baisse de la capacité visuelle/voile, fatigue générale intense, douleurs rénales. Je veux guérir. Portez vos masques !”, écrit ainsi @mrkether sur Twitter. “Je suis à J159. J’ai commencé à avoir des maux de tête genre névralgie du trijumeau constants à J90 puis ça c’est compliqué de photosensibilité, vertiges, intolérance”, détaille quant à elle @lapsyrevoltée. 

Selon une étude britannique, 75% des patients ne se sentiraient pas guéris après 3 mois. 

  • Covid-19 : voici dans quel ordre pourraient apparaître les symptômes
  • Covid-19 : les personnes “guéries” appelées à surveiller des signes de possibles séquelles pulmonaires

Source: Lire L’Article Complet