Au bout de combien de temps risque-t-on d’être contaminé par la Covid-19 dans un restaurant, une salle de classe ou encore le métro ? Des chercheurs américains ont mis au point un outil permettant d’évaluer les risques dans un contexte donné.

On le sait : les lieux clos exposent tout particulièrement à la Covid-19. En cause ? Les micro-gouttelettes émises par les personnes infectées restent en suspension dans l’air et peuvent contaminer d’autres individus présents dans la même pièce, même à une distance importante. Ainsi, les repas jouent un rôle central dans ces contaminations, que ce soit en milieu familial, amical, ou à moindre degré professionnel. Les bureaux partagés sont également importants en milieu professionnel”, indiquait en mars dernier l’étude ComCor réalisée par l’Institut Pasteur.

  • FEMME ACTUELLE – Kate Middleton : cet objet insolite et gênant qui a rendu sa famille riche

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Linda Hardy évincée de "Demain nous appartient" : "C’est définitif"

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Christian Quesada change de look pour passer inaperçu : un portrait-robot dévoilé

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Emmanuel Macron : ce concert test auquel le président veut être présent à Paris

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Présidentielle 2022 : Emmanuel Macron candidat ? Ces tâches pénibles qui "l’ennuient"

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Nagui suivi par une détective privée ? Sa grosse frayeur dans “N’oubliez pas les paroles”

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Le déconfinement "n’est absolument pas raisonnable" : l’épidémiologiste Catherine Hill alerte sur la situation

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Kate Middleton et William fêtent leurs dix ans de mariage et dévoilent une sublime vidéo

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Brigitte Macron, seule, en pleine promenade à Paris : une vidéo intrigante dévoilée

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Marlène Schiappa : comme elle, sa fille a été victime de harcèlement

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Baptiste, éliminé de “N’oubliez pas les paroles” : “J’ai fait une erreur vraiment bête” – EXCLU

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Emmanuel Macron : ses propos inquiétants sur l'évolution de l’épidémie de Covid-19

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Estelle Mouzin : l’emploi du temps de Michel Fourniret retracé “minute par minute” pour retrouver le corps de la fillette

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Michel Drucker humilié à l'hôpital : ce qu'il redoutait le plus concernant les infirmière

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Réouverture des restaurants, des lieux culturels..Où et quand? Emmanuel Macron dévoile les mesures

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Marie Drucker : ses 5 conseils pour être en forme après 40 ans

    Femme Actuelle


  • FEMME ACTUELLE – Kate Middleton : cet objet insolite et gênant qui a rendu sa famille riche
    FEMME ACTUELLE – Kate Middleton : cet objet insolite et gênant qui a rendu sa famille riche


    Femme Actuelle


  • FEMME ACTUELLE – Linda Hardy évincée de "Demain nous appartient" : "C’est définitif"
    FEMME ACTUELLE – Linda Hardy évincée de "Demain nous appartient" : "C’est définitif"


    Femme Actuelle


  • FEMME ACTUELLE – Christian Quesada change de look pour passer inaperçu : un portrait-robot dévoilé
    FEMME ACTUELLE – Christian Quesada change de look pour passer inaperçu : un portrait-robot dévoilé


    Femme Actuelle

VIDÉO SUIVANTE

Mais quels sont les risques réels de contamination en intérieur ? Pour le découvrir, des chercheurs du Massachusetts Institute of Technology (MIT) ont mis au point un outil sur-mesure : un simulateur permettant de calculer le délai pour être infecté par le coronavirus dans un espace clos et dans un contexte donné.

Ventilation, port du masque… Des éléments importants pour évaluer le risque de contamination

Ce modélisateur prend en compte différents éléments, comme le type de lieu, sa superficie, le nombre de personnes présentes, le taux de ventilation et de filtration de l’air, le port du masque ou encore le type d’activité respiratoire.

A partir des informations enregistrées par l’utilisateur, il indique en combien de temps ce dernier risque d’être contaminé par le Sars-CoV-2 dans un restaurant bondé en étant non masqué ou encore dans un open space où les salariés respectent le port du masque et la distanciation sociale. L’objectif de cet outil ? “Mieux comprendre comment limiter le risque de transmission de la Covid-19 dans différents espaces intérieurs”, indiquent Kasim Khan, John W. M. Bush et Martin Z. Bazant, à l’origine de ce modélisateur.

Covid-19 : en combien de temps risque-t-on d’être contaminé dans un lieu clos ?

Une simulation permet par exemple de constater que si une personne contaminée par la Covid-19 entre dans un restaurant d’environ 90 m2 disposant d’une bonne ventilation et dans lequel se trouveraient 27 personnes adultes non masquées, le risque de contamination deviendrait important au bout d’environ 70 minutes.

Autre exemple : une salle de classe de 40 m2 sans système de ventilation ni de filtration de l’air dans laquelle se trouveraient 25 élèves de moins de 15 ans masqués. Fenêtres ouvertes, le risque d’être contaminé deviendrait important au bout d’environ 16 heures. Fenêtres fermées, ce risque interviendrait au bout d’environ 8 heures seulement. Dans ce second scénario, le risque de contamination surviendrait en moins d’une heure si le masque est mal porté.

L’aération des espaces clos, un geste barrière essentiel

A travers cet outil, les chercheurs veulent notamment souligner l’importance de l’aération des lieux clos. Dans une étude parue dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences of the United States of America (PNAS), à partir de laquelle ils ont conçu cet outil, les auteurs explique que leur “modèle théorique quantifie la mesure dans laquelle le risque de transmission est réduit dans les grandes pièces où le taux de renouvellement de l’air est élevé, augmenté pour les activités respiratoires plus vigoureuses, et considérablement réduit par l’utilisation de masques faciaux”.

L’aération fait désormais partie des gestes barrières officiels et essentiels dans la lutte contre le coronavirus. Pourtant, cette consigne ne serait pas assez appliquée, comme le soulignait récemment le British Medical Journal (BMJ) dans un éditorial.

A quelques semaines du déconfinement marqué par la réouverture des lieux culturels ou encore des commerces, le simulateur proposé par les chercheurs du Massachusetts Institute of Technology (MIT), ce simulateur pourrait s’avérer utile et donner une idée des aménagements nécessaires pour recevoir du public en toute sécurité.

A lire aussi :

⋙ Transmission de la Covid-19 : les surfaces sont-elles particulièrement contaminantes ? Une étude répond

⋙ Covid-19 : pourquoi certaines personnes vaccinées sont-elles contaminées par le virus ?

⋙ Covid-19 : comment réduire les risques de contamination en avion ? Une étude répond

Source: Lire L’Article Complet