Donald Trump, fortement critiqué pour sa gestion désastreuse de la crise liée à la Covid-19, a déclaré avoir été testé positif au virus. Il a dû annuler tous ses déplacements et être mis en quarantaine.

Serait-ce là, la définition du karma ? Donald Trump qui avait tout de même conseillé de faire des UV et d’utiliser des injections de javel pour vaincre la Covid-19, vient de déclarer avoir été testé positif au fameux coronavirus. L’annonce a été faite sur le compte officiel twitter du président, le 1er octobre : “Ce soir Flotus [la première dame des Etats-Unis] et moi avons été testés positifs à la Covid-19. Nous allons commencer notre quarantaine et notre rétablissement immédiatement. Nous surmonterons ça ensemble !” Depuis le dirigeant américain a annulé tous ses déplacements alors que sa campagne pour l’élection présidentielle bat son plein. Pour autant, Donald Trump a voulu rassurer le pays en ajoutant que son état de santé n’entraverait pas ses fonctions actuelles.

J’adore Twitter #TrumpHasCovid pic.twitter.com/5oOPdJ2NK6

Ne vous emballez pas trop avec le fameux #TrumpHasCovid Déjà on ne doit jamais se réjouir d’apprendre qu’une personne a été infectée. Et ça peut être un coup de pub: Trump va occuper l’espace médiatique pendant 14 jours et revenir “guéri” avec l’image d’un homme insubmersible.

Le génie de la lampe: Monsieur Biden, il vous reste deux voeux.

Compte tenu du bilan désastreux de la situation sanitaire – les États-Unis font partie des pays les plus touchés par le virus avec plus de 210 000 décès depuis mars – et de la gestion tout aussi catastrophique de cette crise liée à la Covid-19, d’aucuns s’amusent de ce retournement de situation. Ainsi sur Twitter, les publications soulevant l’ironie fleurissent sous le hashtag #TrumpHasCovid alors que d’autres, beaucoup plus dubitatifs quant à la véracité de cette annonce, invitent à la précaution pensant que c’est là, un coup de bluff pour booster une campagne présidentielle en plein naufrage. Après les menaces d’Anonymous et les manifestations anti-racisme, il semblerait que Donald Trump soit toujours dans la tourmente…

Source: Lire L’Article Complet