Et si la folie des cryptomonnaies était (en partie) à l’origine de la grave pénurie de carte graphique que le monde subit depuis près d’un an ?

À moins d’avoir vécu dans une grotte, difficile de ne pas avoir remarqué l’énorme hype qui a environné les cryptomonnaies depuis plus d’un an. L’explosion des cours a en effet entraîné des investissements de plus en plus conséquents dans ce marché volatile, où l’on a vu notamment des monnaies comme le Dogecoin connaître une croissance de 10 000% depuis le 1er janvier. Une inflation qui n’a pas intéressé que les investisseurs, mais aussi les “mineurs”, soit les personnes produisant les token qui seront ensuite échangés. Et leur activité devenant de plus en plus rentable avec l’augmentation de la bulle, ces derniers ont été poussés à toujours plus miner, et ainsi à investir sur du matériel supplémentaire. De quoi expliquer la raréfaction des cartes graphiques, qui connaissent une pénurie inédite depuis elles aussi un an.

C’est une hypothèse qui a pu être évoquée auparavant, et qui prend plus de consistance aujourd’hui avec ce rapport que vient de livrer l’institut Jon Peddie Research. Selon ce dernier, lors du premier trimestre 2021, 700 000 des cartes graphiques qui ont été acquises auraient été destinées à l’activité de “mining”, ce qui représente tout simplement 25% des cartes vendues durant cette période, équivalant à un marché de 500 millions d’euros. Une part extrêmement conséquente, et qui a évidemment dû avoir un impact sur le marché. De quoi peut-être même expliquer la sortie au mois de mai dernier de nouvelles cartes GeForce RTX 3060 empêchant le minage ?

Source: Lire L’Article Complet