Le rapport de la commission d’experts sur les 1000 premiers jours de l’enfant propose un allongement du congé paternité à 9 semaines pour mieux accompagner les jeunes parents.

Le nouveau congé paternité va durer 9 semaines

L’autre point évoqué et sur lequel le gouvernement est très attendu : l’allongement de la durée du congé paternité. Selon Boris Cyrulnik, c’est d’ailleurs par ce biais que les pères vont pouvoir construire “une relation harmonieuse” avec leur enfant. Celle-ci nécessitant “du temps, de la disponibilité et de la proximité physique et émotionnelle de la part des parents. La commission recommande donc d’allonger le congé paternité à 9 neuf semaines. Un congé qui pourrait être séquencé en permettant aux jeunes papas de prendre une partie à la naissance et l’autre à la fin du congé maternel. Outre l’intérêt du développement de l’enfant, cet allongement du congé pourrait également lutter contre la solitude et l’isolement des mamans. Et de fait, réduire le taux de dépression post-partum qui touche environs 10 à 15 % des mères.

Le congé paternité, bientôt obligatoire ?

L’autre constat qui émane de ce rapport, c’est que le congé paternité est encore considéré comme “optionnel”. En effet, même si une majorité de pères y recourt (près de 70 %), chaque année, un peu plus de 30 % d’entre eux ne profitent pas de leur congé paternité. Une des raisons étant que même s’il est indemnisé par l’assurance maladie, certains travailleurs plus précaires, n’osent le prendre car craignent pour leur emploi. Pour établir plus d’égalités entre les hommes et les femmes, et éviter aux jeunes pères d’être pénalisés s’il s’arrêtent de travailler, Adrien Taquet envisage de rendre ce congé paternité obligatoire.   

  • Congé paternité et congé de naissance : durée, démarches et montant

    Quelle est la durée du congé paternité en France ? Et en cas d'hospitalisation ou de naissance multiple ? Qu'est-ce que le congé de naissance ? Qui peut en bénéficier et comment en faire la demande ? Nos conseils pour bien accueillir votre nouveau-né.

Le congé paternité actuel, jugé trop court

Le rapport insiste sur l’importance de repenser les congés parentaux et notamment d’allonger le congé paternité. En effet, alors que, depuis 1980, la mère a droit à 16 semaines de congé maternité (pour ses deux premiers enfants) dont 6, en général, de congé prénatal et 12 semaines après la naissance, le père, lui, a droit a beaucoup moins. Depuis son instauration en 2002, le congé paternité lui accorde 11 jours consécutifs après la naissance de son enfant. Si le papa est salarié, il a le droit à 3 jours supplémentaires accordés par son entreprise (le congé de naissance). Ce congé paternité peut être pris directement après les trois jours d’absence autorisés ou dans les quatre mois qui suivent la naissance.

Newsletter

Les informations recueillies sont destinées à CCM Benchmark Group pour vous assurer l’envoi de votre newsletter.

Elles seront également utilisées sous réserve des options souscrites, à des fins de ciblage publicitaire.

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

Voir un exemple

En comparaison d’autres pays, la durée du congé paternité français paraît bien court. Ainsi, au Québec, il varie entre 3 à 5 semaines, en Norvège, les jeunes parents bénéficie chacun de 15 et 19 semaines à rétablir équitablement entre eux. Idem, en Finlande, où il a été allongé à 7 mois, c’est-à-dire le même temps que le congé maternité. 

Source: Lire L’Article Complet