Absente des radars depuis près de deux ans et demi, Alina Kabaeva, maîtresse supposée de Vladimir Poutine, est réapparue à l’occasion des Jeux Olympiques de Tokyo. La gymnaste arborait une mystérieuse bague qui relance les rumeurs.

Maîtresse supposée de Vladimir Poutine, Alina Kabaeva est absente des médias depuis plus de deux ans. Mais ce mardi 10 août, la gymnaste russe de 38 ans est réapparue à la télévision en marge des Jeux olympiques de Tokyo. Et la jeune femme portait une mystérieuse bague à la main droite qui ressemblait fortement à une alliance, rapporte le Mirror. De quoi relancer les rumeurs de mariage avec le président russe.

Elle est l’un de ses secrets les mieux gardés. Depuis plus de dix ans Vladimir Poutine entretiendrait une liaison avec la gymnaste Alina Kabaeva, de trente ans sa cadette. L’ancienne médaillée olympique aurait selon les rumeurs donné naissance à des jumeaux en 2018. Depuis, celle qui préserve elle aussi sa vie privée n’apparaît jamais dans les médias. Mais lors de cette réapparition, la sportive n’a pas été interrogée sur ses rapports avec le président mais sur les Jeux olympiques de Tokyo.

Une bague qui relance les rumeurs de mariage

Celle dont le train de vie a fait quelque peu jaser s’est insurgée que la championne russe Dina Averina n’a pas réussi à remporter une médaille d’or en gymnastique rythmique. Critiquant la performance de la médaillée d’or israélienne Linoy Ashram et évoquant une “injustice”. Mais c’est sa bague à la main droite qui a le plus retenu l’attention des médias. La relation entre les deux amants passionne les médias russes et laissait filtrer depuis des années des rumeurs de mariage. Vladimir Poutine aurait rencontré Alina Kabaeva quelques années avant son divorce avec Lioudmila Alexandrovna, la mère de ses deux filles.

Crédits photos : Tass/ABACA

Autour de

Source: Lire L’Article Complet