Agathe Lecaron a fait sa rentrée sur France 2 ce lundi 6 septembre, aux commandes de l’émission La maison des maternelles. Mais malheureusement, l’animatrice n’est pas partie du bon pied, victime d’une extinction de voix.

Des débuts compliqués. Nouveauté de la rentrée de France 2, outre l’émission de Télématin présentée par Julia Vignali et Thomas Sotto, l’arrivée du show La maison des maternelles en quotidienne chaque matin à 9h25 sur France 2. Agathe Lecaron et ses deux chroniqueurs, Benjamin Muller et Yasmine Oughlis, ont ainsi 40 minutes pour évoquer les différentes questions autour de la parentalité.

Mais la rentrée a mal commencé pour l’animatrice aux commandes de l’émission depuis 2016. En effet, la mère de Gaspard et Félix a été victime d’une petite extinction de voix. Si en prenant l’antenne, les inconditionnels du programme se sont réjouis de retrouver la jolie blonde vêtue d’un pull jaune très lumineux, sa prise de parole était particulièrement poussive dès les premières secondes. “Normalement, j’ai plus de voix que cela” a débuté l’animatrice en s’excusant, avant de préciser et encore, c’est un miracle, parce qu’hier il n’y avait rien !Aphone la veille, Agathe Lecaron a du avoir bien peur de rater sa rentrée. Heureusement, la voix est quelque peu revenue, et elle a pu tenir jusqu’à la fin de son émission, non sans quelques efforts.

Agathe Lecaron : une maman imparfaite qui assume

Spontanée, drôle, l’animatrice qui assume ne pas être une mère parfaite séduit les téléspectateurs par son franc-parler. Auteure du livre Maman, papa, on joue à quoi ?! sorti en 2018, Agathe Lecaron s’était notamment donné à coeur de déculpabiliser les mamans. “Je suis parfois crevée et il m’arrive de leur hurler dessus et de le regretter… Toutes les mères culpabilisent dès la première minute après l’accouchement, alors moi, mon obsession, c‘est de leur dire qu’on est toutes dans le même bateau et qu’on ne sera jamais parfaites. Avec ce livre, je donne des pistes pour sortir les enfants de leurs écrans. Et en même temps, je pense que parfois, il vaut mieux les laisser sur une tablette que leur taper dessus. Il faut se détendre… J’ai horreur des leçons de morale, alors moi, je n’en donne pas,” avait-elle souligné dans les colonnes de Voici.

Crédits photos : Capture France 2

Autour de

Source: Lire L’Article Complet