Des “écrans plats” achetés avec l’aide des allocations familiales ? Après les propos polémiques de Jean-Michel Blanquer, Jean Castex a tenu à s’en dissocier, samedi 4 septembre 2021 dans On est en direct sur France 2.

L’allocation de rentrée scolaire est un sujet de tensions au sein du gouvernement. Dimanche 29 août, Jean-Michel Blanquer provoquait un tollé en assurant dans l’émission Dimanche en politique sur France 3 : “On sait bien, si on regarde les choses en face, que parfois il y a des achats d’écrans plats plus importants au mois de septembre qu’à d’autres moments.” Interrogé à son tour sur cette prestation financière dans On est en direct, samedi 4 septembre, Jean Castex n’a pas hésité à se désolidariser de son confrère.

Faisant un pied de nez à son collègue, le Premier ministre a expliqué sans détour : “On ne va pas aller regarder s’ils (les allocataires, ndlr) ont acheté du matériel scolaire avec d’autres revenus que cette allocation… C’est impossible à contrôler, ce n’est pas notre esprit. L’objectif c’est de soutenir, c’est une mesure de pouvoir d’achat destinée à des familles pauvres ou dans le besoin. C’est une allocation utile.”

“Nous tous, nous le savons”

Avant la prise de position du ministre de l’Éducation, Emmanuel Macron avait affirmé lors de son allocution à Marseille du jeudi 2 septembre : “Nous serions aveugles ou naïfs de penser que la totalité de ce que chaque ménage touche en allocation de rentrée scolaire est reversée pour acheter des fournitures ou les livres des enfants. Ce n’est pas vrai, et nous tous, nous le savons.” Olivier Véran, ministre de la Santé, avait lui déclaré au micro de France Bleu : “Peut-être qu’il y a une partie de cet argent qui ne sert pas qu’à acheter du matériel scolaire pour les enfants. Et alors ? Ceux qui touchent cette allocation sont par définition des familles qui touchent moins de 1500 euros nets par mois, avec enfant…

Article écrit avec la collaboration de 6Medias.

Crédits photos : Capture d’écran France 2

Autour de

Source: Lire L’Article Complet