Dans un documentaire diffusé sur M6 ainsi que dans Le Parisien, Lucas Hernandez, footballeur français, revient sur l’incompréhension qu’a suscité en lui le départ soudain de son père durant son enfance.

Une blessure encore profonde. Lucas Hernandez, joueur de l’équipe de France de football, n’a plus de nouvelles de son père depuis l’enfance. En 1999, alors qu’il est âgé de trois ans et son petit frère, Théo Hernandez, de seulement deux ans, leur père s’est volatilisé. Jean-François Hernandez disparaît soudainement après s’être séparé de la mère de ses fils. Une période délicate qu’aborde Lucas Hernandez, dans le documentaire de Zone Interdite, baptisé Pères, maris et icônes du foot : les Bleus à cœur ouvert, sur M6 ce dimanche 6 juin. Le défenseur français s’est également exprimé à ce sujet dans les colonnes du journal le Parisien, ce samedi 5 juin : “Je n’ai jamais compris, et je ne comprendrai jamais comment le mien (NDLR : son père) a pu partir du jour au lendemain en nous abandonnant, ma mère, mon petit-frère”, s’est-il notamment exprimé.

Depuis, Lucas Hernandez n’a aucune idée de l’endroit où pourrait se trouver son père. Selon certains témoignages, il aurait été vu en Thaïlande il y a quelques années. “Personne ne sait rien. Il y a des gens qui disent à peu près ‘il peut être là’, mais personne ne sait rien à 100%. Alors c’est bizarre, il ne parle à personne, et je ne sais pas en ce moment s’il est vivant, s’il est mort”, indique le champion dans le documentaire de M6. Pour autant, dans le Parisien, le joueur français de 25 ans laisse la porte ouverte à une éventuelle rencontre avec son père : “Si, un jour, il émettait le désir de me voir, j’accepterais de le rencontrer. S’il veut me donner une explication, puis repartir, aucun problème”. Et d’ajouter :Biologiquement, il est mon père, mais je ne le considérerai jamais ainsi. Ce qu’il a fait est irréparable“.

Alors qu’il n’était encore qu’un #enfant, le #père de @LucasHernandez a disparu. Depuis, il n’a jamais eu aucune nouvelle de lui et n’a aucune idée de là où il peut se trouver….

« Pères, maris, et icônes du foot : les « Bleus » à cœur ouvert »
📺 Dimanche à 21h05 sur M6 pic.twitter.com/NAs4cxs4HO

“Avec Théo et ma maman, on ne fait qu’un”

Face à cette épreuve de la vie, Lucas Hernandez a puisé beaucoup d’amour et de caractère dans la relation qu’il entretient avec sa mère, Laurence. Dans les colonnes du Parisien, le footballeur français a évoqué ce lien familial fort : “On lui doit tout. Elle a mis sa vie entre parenthèses pour s’occuper de nous. Ce qu’on est devenu, c’est grâce à elle. Avec Théo et ma maman, on ne fait qu’un. On est indissociable.” Il n’a pas également oublié le soutien infaillible de ses grands-parents maternels et son oncle : “Je n’ai pas une famille très nombreuse, mais des liens intenses et indéfectibles nous unissent.” Un soutien qu’il pourra également compter dans sa quête du titre de champion d’Europe avec l’équipe de France.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias.

Crédits photos : JB Autissier / Panoramic / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet