Comme à chaque fois, l’allocution d’Emmanuel Macron était très attendue, ce lundi 12 juillet. Sauf qu’avant même de faire des annonces, le président de la République a perdu quelques téléspectateurs, surpris par un changement dans son langage.

Emmanuel Macron

L’histoire sans fin. Après des mois à vivre des confinements, des périodes de couvre-feu et des commerces fermés, les Français pensaient enfin avoir atteint le bout du tunnel. Alors que la vaccination s’accélérait, le nombre de cas positifs au coronavirus dans l’hexagone devenait historiquement bas, et les restrictions commençaient à disparaître les unes après les autres. Sauf que tout ça, c’était avant le variant Delta, qui fait augmenter à nouveau les cas dans le pays, même si la tension hospitalière reste à des niveaux bien modestes. Dans cette situation, face à une quatrième vague devenue presque inéluctable, Emmanuel Macron a décidé de s’exprimer devant les Français, au cours d’une longue allocution, ce lundi 12 juillet. Une prise de parole qui avait pour objectif de définir les nouveaux contours de la stratégie vaccinale du gouvernement. Mais même avant de rentrer dans le détail des annonces et des objectifs fixés pour revenir “à la vie normale”, le président de la République a fait tiquer nombre de téléspectateurs…

Le changement tant attendu ?

C’est un débat que beaucoup ont du mal à trancher : faut-il dire “le” ou “la” Covid ? Selon l’Académie française, le féminin doit être préféré. Pourtant, au fur et à mesure de la crise sanitaire, les médias, et même les dictionnaires, ont décidé de se tourner plutôt vers le masculin. Le chef de l’Etat, après plusieurs mois à employer le féminin, a changé d’avis. La première fois qu’il a eu a utilisé le mot lors de son allocution, il l’a employé au masculin.

Un changement remarqué qui a provoqué de grandes réactions sur les réseaux sociaux. Il a dit LE Covid, LE COVID ! Quel saint homme !“, “Je voudrais pas foutre la merde mais Macron il dit “LE COVID””, “On dit LE ou LA Covid ?!? Je sais plus ce que je dois faire ou dire avec ce gouvernement”, “Même Macron il dit LE covid dans vos gencives les académiciens !”, peut-on lire sur Twitter. Si certains saluent donc ce changement, d’autres semblent chagriné que le président de la République prenne ses aises avec la langue française. Que tout le monde se rassure : contrairement à la vaccination, qui pourrait être rendue obligatoire, l’emploi du féminin ou du masculin devrait rester à la discrétion de tout un chacun.

Il a dit LE Covid, LE COVID ! Quel saint homme ! #Macron

@EmmanuelMacron on dit LE ou LA Covid ?!? Je sais plus ce que je dois faire ou dire avec ce gouvernement 🥴 #Macron

Je voudrais pas foutre la merde mais Macron il dit "LE COVID" 🙄

Source: Lire L’Article Complet