Ce mardi 27 avril, William Leymergie était l’invité d’Anne-Elisabeth Lemoine sur le plateau de C à vous sur France 5 à l’occasion de la sortie de son premier roman. Une scène a particulièrement gênée l’animatrice.

Anne-Elisabeth Lemoine

William Leymergie

La température est montée d’un cran ce mardi 27 avril sur le plateau de C à vous. À l’occasion de la sortie de son premier roman intitulé Mirebalais ou l’amour interdit pour le moins sulfureux, William Leymergie était l’invité d’Anne Elisabeth-Lemoine et toute l’équipe de la quotidienne de France 5. Et une scène a particulièrement gêné la célèbre animatrice. En effet, à la demande de la présentatrice, l’ex animateur de Télé-Matin a révélé des scènes particulièrement intimes issues de son livre. “C’est là où ça va choquer mes parents qui nous regardent“, annonce d’abord l’animatrice. “Je suis vraiment désolé pour vos parents que je salue, je ne voulais pas les choquer”, prévient l’animateur avant d’ajouter : “Ce n’est pas le plus facile à écrire”. Il commence ensuite la lecture de l’extrait : “La baronne se laisse embrasser et saisi l’entrecuisse de Mauro. Il la tire alors vers lui et commence à défaire sa robe au rythme de son souffle haletant. Nue, elle se pend devant lui arrache la redingote de Mauro, son gilet et sa chemise découvrant alors un torse large et vigoureux. Marte fait alors glisser l’élégante culotte de Mauro libérant son attribut déjà en alerte. Son sexe long et large a pris la dimension de son désir”. Il s’interrompt brutalement.C’est pas mal écrit ça je trouve” ? Lance-t-il alors autour de la table. “C’est de vous peut-être ?”, lui répond Anne-Elisabeth Lemoine du tac-au-tac. “Elle l’a lu dix fois cet après-midi”, renchérit alors Patrick Cohen en pointant du doigt sa camarade, non sans humour.

Il n’a pas l’habitude

Dans ce roman, William Leymergie se dévoile sous un nouveau jour auprès de ses téléspectateurs. “Ce ne sont pas des choses que j’ai l’habitude d’écrire dans mon métier quotidien. Mais là, il a fallu situer le cadre dans lequel le garçon va exploiter sa virilité”, précise le présentateur de William à midi tout en soulignant que ce n’était pas un “roman libertin”.

Source: Lire L’Article Complet