Invité dans l’émission Ça fait du bien sur Europe 1, Vianney a dû faire face à une question indiscrète d’Anne Roumanoff sur son épouse, Catherine Robert.

J’avais pas prévu d’un jour adopter mon enfant, j’ai dû surtout m’adapter. Y’a pas que les gènes qui font les familles, des humains qui s’aiment suffisent.” Telles sont les paroles entêtantes de la chanson Beau-papa, issue du dernier opus de Vianney, N’attendons pas. Un titre que l’artiste a évoqué lors de passage dans l’émission Ça fait du bien sur Europe 1, ce 4 novembre. Elle était super fière, super contente, a-t-il confié sur sa belle-fille de neuf ans, l’enfant de son épouse Catherine Robert. “Je lui ai expliqué toutes les phrases, tous les mots, pour être sûr qu’elle ait bien compris.” Avant de poursuivre : elle a sa petite fierté. Elle me demande le nombre de vues sur YouTube (…) elle ne le fait pas avec les autres chansons.”

Bavard sur sa belle-fille, Vianney se révèle plus discret quand il s’agit de parler de sa compagne. Au cours de l’interview, Anne Roumanoff évoque une autre chanson, La Fille du Sud. C’est votre femme, c’est qui cette fille du Sud ?, demande l’humoriste, provoquant la gêne de Vianney. Le chanteur ricane doucement, avant de répondre : “ce qui est relou avec Anne, c’est que même si elle n’est pas avec nous (Anne Roumanoff anime l’émission depuis chez elle – NDLR), on entend son sourire dans la question.

“Je n’aime pas répondre à ces trucs-là”

Et de poursuivre pour le jeune chanteur :ça me piège, je suis piégé. Je n’aime pas répondre à ces trucs-là.” “Je ne cherche pas du tout à être indiscrète”, affirme Anne Roumanoff, provoquant le rire de ses chroniqueurs. “Ça s’appelle une technique d’interrogatoire”, poursuit l’un d’entre eux. Vianney finit par répondre, pudique : Il y a une fille du Sud dans ma vie, et donc j’en a fait cette chanson tout simplement.” Une jolie manière de faire taire les curieux.

Crédits photos : JACOVIDES-MOREAU / BESTIMAGE

Source: Lire L’Article Complet