Véronique Genest a annoncé, le 12 octobre 2020, sur Twitter, la mort de Yann Epstein, un de ses amis comédiens, qui se serait suicidé en se tirant une balle dans la tête. Une information aussitôt démentie par Déborah Epstein, la fille du défunt qui réfute la façon dont son père est mort. Elle juge ces tweets indécents et irrespectueux de la part d’une personne qui n’aurait finalement pas été aussi intime que cela avec son père.

  • Véronique Genest

Un règlement de compte sur les réseaux sociaux. Le 12 octobre 2020, Véronique Genest a annoncé, sur son compte Twitter, le décès d’un de ses amis, à 67 ans. “Mon pote Yann Epstein vient de se tirer une balle dans la tête. Il était au bout du rouleau. Putain de métier, putain de vie. C’était un super mec ! Je suis dévastée“, a-t-elle tweeté. La comédienne de 64 ans a finalement appris, avec étonnement qu’en réalité, la mort remonterait au 12 septembre 2020. “Il est mort il y a un mois et je ne l’ai appris qu’aujourd’hui. Comment est-ce possible ?“, a-t-elle écrit, avant de dénoncer en quelque sorte les mesures sanitaires dues à l’épidémie de coronarivus, “nous vivons dans un monde de fou et la distanciation n’arrange rien. ‘Loin des yeux, loin du coeur’. Comment percevoir la détresse des autres si on ne les voit plus ?“.

Deux tweets qui ont provoqué la colère de l’un des enfants de Yann Epstein. Sa fille Deborah Epstein, surnommée SoShy a voulu rétablir la vérité. En répondant sur Twitter. “J’espère que vous plaisantez ? Effacez cela tout de suite. Vous avez un toupet monstrueux. 1/Ça n’est pas ce qui s’est passé. 2/Dévastée mais absente aux obsèques. Un peu de respect peut-être ? Merci“, tweete-t-elle à son tour, le 13 octobre 2020. S’ensuit alors une discussion par messages interposés, sur Twitter, qui finit par tourner au règlement de compte. “Oui dévastée de ne pas l’avoir su et par la culpabilité de ne pas avoir été à Paris la dernière fois qu’il m’a appelé à l’aide. Pour le reste, c’est ce qu’on m’a dit hier quand je l’ai appris et si ce n’est pas la vérité j’aimerais la connaître,” répond à son tour la femme de Meyer Bokobza.

“Il ne s’est pas tiré de balle dans la tête et il n’a jamais parlé de vous”

La fille de Yann Epstein lui reproche alors d’avoir communiqué sur la mort de son père. Elle qui n’a “rien voulu annoncer” et n’a “rien demandé” souhaite que Véronique Genest présente des excuses à sa famille pour ce qu’elle considère comme un manque de respect. D’autant plus qu’elle a propagé une fausse information sur la façon dont son père se serait suicidé. “IL NE S’EST PAS TIRÉ DE BALLE DANS LA TÊTE. Et il n’a JAMAIS parlé de vous. Point barre. Je ne veux rien de vous. Nous ne voulons rien de vous. Laissez nous en paix, mes frères ma sœur et moi !” La chanteuse de 34 ans remet ainsi en cause l’amitié qui aurait lié son père à celle qui a incarné Julie Lescaut. Elle exige que le tweet qu’elle qualifie de “mensonger” soit retiré afin de protéger sa famille et au nom de son père. Elle ne veut pas “voir sa mémoire salie par tout ça“.

De son côté, celle qui a surmonté des problèmes de santé a tenté de s’expliquer : “pardon, si je vous ai blessée. Mon seul but était de lui rendre hommage. Je vous verrai avec plaisir pour vous parler de Yann que je connaissais et que vous me parliez de lui.” Mais la colère est bien trop forte et le mal est fait. La réponse cinglante de Deborah Epstein ne s’est pas faite attendre : “Se voir ‘avec plaisir’ n’est pas une option, mais des excuses publiques en est une. Je suis choquée…” Toujours sur Twitter, la famille Epstein a tenu à publier un communiqué pour rectifier les informations : “Nous, les enfants de Yann Epstein, tenions à nous exprimer sur ce qui a été faussement dit dans les médias ces derniers jours. Le but n’étant pas de rentrer dans un conflit avec la personne qui en est responsable, (directement ou indirectement) mais de rétablir la vérité, car notre père, qui est décédé début septembre, ne s’est jamais tiré de balle dans la tête… Nous souhaitons être respectés, nous et la mémoire de notre père, dans un moment très difficile et douloureux. Merci, Romain, Michaël, Laura et Déborah”.

Alors Véronique, faites le truc qui parait logique avant de dire cela aux médias et venez me trouver… (c’est pas dur si vous étiez si proches)…
En MP svp.

C’est tous vos mensonges dans les journaux qui sont une aggression pour nous. IL NE S’EST PAS TIRÉ DE BALLE DANS LA TÊTE. Et il n’a JAMAIS parlé de vous. Point barre. Je ne veux rien de vous. Nous ne voulons rien de vous. Laissez nous en paix, mes frères ma sœur et moi !

1/2 “Nous, les enfants de Yann Epstein, tenions à nous exprimer sur ce qui a été faussement dit dans les médias ces derniers jours. Le but n’étant pas de rentrer dans un conflit avec la personne qui en est responsable, (directement ou indirectement)

2/2 …mais de rétablir la vérité, car notre père, qui est décédé début septembre, ne s’est jamais tiré de balle dans la tête… Nous souhaitons être respectés, nous et la mémoire de notre père, dans un moment très difficile et douloureux.Merci,
Romain, Michaël, Laura et Déborah”

A lire aussi : “Ils m’ont fait perdre 9 mois de ma vie” : Véronique Genest ne décolère pas contre TF1

Nos meilleurs conseils chaque semaine par mail pendant 2 mois.
En savoir plus

Source: Lire L’Article Complet