Mardi 23 août 2021, Thierry Ardisson s’est confié au Parisien sur la brouille entre Catherine Barma et Laurent Ruquier. Un désaccord dans lequel il a choisi son camp…

  • Thierry Ardisson
  • Laurent Ruquier

Depuis l’arrêt de l’émission mythique de France 2, On n’est pas couché, les tensions entre Laurent Ruquier et Catherine Barma font rage. Productrice historique de l’émission du samedi soir, elle est en désaccord avec l’animateur. Lorsque la déprogrammation de l’émission a été rendue officielle, il a été demandé à Laurent Ruquier de régler les indemnités de licenciements de la moitié des personnes qui travaillaient sur l’émission, en coulisses comme en plateau. Une demande qu’a refusé d’honorer Laurent Ruquier qui affrontera prochainement devant la justice son ancienne collaboratrice de renom. Une histoire dans laquelle Thierry Ardisson a très clairement choisi son camp. S’il semble bien loin d’être impliqué dans la discorde entre Catherine Barma et Laurent Ruquier, le producteur et animateur télé a choisi de soutenir la productrice.

Thierry Ardisson du côté de Catherine Barma

Thierry Ardisson s’estime reconnaissant d’avoir croisé la route de Catherine Barma. Selon lui, il semblerait qu’elle ait joué dans son succès télévisuel. Si tant d’invités se sont bousculés sur le plateau de son ancienne émission, Tout le monde en parle, c’est notamment grâce à elle. “C’est elle qui allait convaincre des invités qui avaient une chance sur deux de se faire dézinguer. On s’est fâchés puis réconciliés”, a-t-il révélé dans les colonnes du Parisien, mardi 23 août 2021. C’est pourquoi, par loyauté, le compagnon d’Audrey Crespo-Mara a décidé de soutenir son ancienne collaboratrice, même si cela veut dire prendre le risque de se mettre à dos Laurent Ruquier. “Laurent a rompu brutalement dix ans de dépendance économique en se séparant de Catherine, explique-t-il. Ça n’était pas très élégant de sa part. Moi je n’ai pas oublié que cette bonne femme a été au service de mes émissions“. Une prise de position qui ne va pas plaire à Laurent Ruquier, décidé à laisser la justice trancher ce désaccord.

Source: Lire L’Article Complet