Samedi 17 avril 2021, Amel Bent doit une nouvelle fois faire face au difficile exercice des éliminations dans The Voice. La chanteuse fait toujours preuve de franc-parler, malgré la grande émotion sur le plateau. Un caractère qui lui vaut d’être chaque week-end la cible de critiques sur les réseaux sociaux. Amel Bent a donc pris une décision radicale, comme elle l’a révélé à Télé-Loisirs, le 17 avril 2021.

  • Amel Bent

Amel Bent est l’une des coachs de la dixième saison de The Voice. Samedi 17 avril 2021, sur TF1, elle devra une nouvelle fois prêter l’oreille aux prestations des candidats lors de la soirée des K.O. Une soirée difficile pour les quatre coachs puisqu’ils doivent se résigner à éliminer la moitié de leurs candidats. Amel Bent va ainsi choisir quatre candidats parmi les huit qui composent actuellement son équipe pour continuer l’aventure. Ces derniers se prêteront dans les prochaines semaines à l’épreuve des cross-battles, pendant lesquelles les équipes se mélangent pour s’affronter et se hisser en demi-finale. Des soirées qui s’annoncent très émouvantes pour celle qui revendique s’exprimer sans aucun filtre dans le télé-crochet : “Quand je ressens un trop-plein d’émotions, que je me sens bien avec les personnes autour de moi, c’est foutu. Je deviens une machine de guerre, je n’arrive plus à m’arrêter, il faut que ça sorte. Parfois c’est drôle et pertinent, parfois pas du tout. Je n’ai pas de filtre, je dis tout ce qui passe dans ma tête. Je suis comme ça depuis toute petite. Et c’est encore plus vrai dans The Voice, a-t-elle confié à nos confrères de Télé-Loisirs, samedi 17 avril 2021. Ce lâcher-prise plein d’émotions est d’autant plus palpable lors des auditions à l’aveugle qui sont organisées sans aucun accompagnement en plateau : “Lors des auditions à l’aveugle, les coachs sont seuls, il n’y a pas d’animateur, pas de chef d’orchestre pour nous remettre dans le droit chemin. On est livrés à nous-mêmes. Très vite, on ne voit plus les caméras, on oublie qu’on est filmés… et là, pour moi, c’est fichu, je suis en roue libre !”

Amel Bent, cible des critiques

Mais voilà, ce franc-parler coûte parfois cher à Amel Bent. L’interprète du titre Ma philosophie fait régulièrement l’objet de flots de critiques. Ses choix, ses remarques, ses tenues… Tout y passe ! Amel Bent est chaque semaine la cible des haters, notamment sur Twitter. Une réalité qui gâche son expérience et dont elle a décidé de se protéger. C’est ainsi qu’elle a pris la décision radicale de se déconnecter de tous ses comptes sur les réseaux sociaux pour éviter de croiser les notifications de commentaires qui pourraient heurter sa sensibilité : “Je vois tellement de critiques sur les réseaux sociaux qui disent que j’en fais trop, que je parle trop… Avec la diffusion de The Voice je suis même obligée de couper mes réseaux sociaux le week-end à cause des haters. Il y a plein de choses qui se mélangent, un auditoire qui n’est pas toujours bienveillant. Vous savez, je parle beaucoup plus dans la vie qu’à la télé ou en interview (rires). Ce que les gens ne savent pas, c’est qu’à la télé, je me censure. En vrai, je suis pire !“, a-t-elle lancé lors de cet entretien.

Source: Lire L’Article Complet